Alba Hernández, de Frutas Hernara :

« Les kakis espagnols ont un grand avenir à l'étranger »

La campagne du kaki 2020/2021 est déjà en cours en Espagne avec la récolte et la manipulation des premiers fruits, marquée par une baisse de la production nationale due à la fois à la diminution des rendements et à l'impact des ravageurs.

Basée au cœur de la Ribera del Xúquer, Frutas Hernara commence cette semaine avec la manipulation des premiers kakis, car le fruit acquiert la bonne pigmentation. « Le fruit a besoin d'un contraste de température entre le jour et la nuit pour prendre de la couleur et, en raison de l'absence de basses températures, nous avons préféré attendre qu'il ait la pigmentation optimale avant de le récolter », explique Alba Hernández, directrice générale de cette entreprise valencienne, spécialisée dans la production, la manipulation et la commercialisation des kakis Rojo Brillante, ainsi que des agrumes et des fruits à noyau, et qui possède des années d'expérience sur tous types de marchés.

Ses kakis sont expédiés dans de nombreux pays européens, mais ils atteignent également les supermarchés et les grossistes de divers marchés étrangers. « Nous sommes présents au Canada, au Brésil, à Singapour, à Hong Kong, en Arabie Saoudite ou en Jordanie. Nous avons commencé à commercialiser le fruit en Europe et, plus tard, nous avons commencé à l'expédier vers des destinations lointaines, par air et par mer, lorsque la qualité du produit était suffisante pour supporter un temps de transit de 25 à 30 jours ».

En fait, la directrice de Frutas Hernara pense que l'avenir du secteur du kaki pourrait se trouver sur les marchés étrangers, car il y a encore un grand potentiel de développement dans ce domaine. « Les kakis ne sont pas présents sur de nombreux marchés en raison d'un manque de connaissances sur ce fruit. Dans les années à venir, la demande mondiale augmentera à mesure que les consommateurs se familiariseront avec le produit. « C'est un fruit qui est largement accepté sur le marché ; les gens qui le goûtent en veulent toujours plus. En plus d'être étroitement associé à la saison d'hiver, tout comme les agrumes, il est également populaire en dehors de la saison ».

Par ailleurs, d'après l'expérience de l'entreprise, la crise des prix enregistrée l'année dernière en raison de la récolte abondante n'a pas été aussi mauvaise sur les marchés d'outre-mer. « La saison dernière, le marché du kaki s'est effondré dans les destinations les plus proches en Europe, celles que toute entreprise pouvait atteindre. Cependant, au niveau mondial, la production excédentaire ne s'est pas répercutée sur les prix et ceux-ci sont restés à des niveaux plus acceptables. Cette année, la campagne devrait être plus calme, avec un marché plus stable. Comme il n'y a pas d'offre excédentaire, il y aura moins de pression sur les entrepôts et cela permettra de contrôler la production, de mieux choisir la destination et les clients, et de mieux contrôler les prix. De plus, grâce aux volumes importants disponibles la saison dernière, et à leurs prix bas, de nombreuses familles ont eu la chance de profiter de ce fruit pour la première fois ».

La saison de commercialisation du kaki démarre au milieu de la deuxième vague de coronavirus, un défi que Frutas Hernara doit relever en accordant une attention particulière à la sécurité. « Nous avons mis en place toutes les mesures nécessaires pour assurer la surveillance de notre personnel. Un protocole d'action a été établi et les travailleurs, qui ont été répartis en groupes, ont été informés. Nous avons également mis en place des chambres d'ozone pour nous assurer que les fruits qui sortent de nos installations sont exempts de virus. Mais il n'en reste pas moins que ce sera toujours un défi de faire travailler l'ensemble de notre personnel en permanence. À l'intérieur des installations, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger nos travailleurs, mais il est nécessaire que les gens soient prudents, afin que personne ne soit infecté ».

Les kakis sont étudiés de près par un groupe de chercheurs japonais car des pistes tendraient à démontrer que les tanins des fruits non mûrs pourraient neutraliser le COVID-19 dans certaines conditions. « Si cela se confirme, cela pourrait être d'une grande utilité pour le secteur afin de rendre ce fruit plus populaire et stimuler sa consommation dans le monde entier », déclare Alba Hernández.

Frutas Hernández commercialise ses kakis sous plusieurs marques : Hernara pour les produits de qualité supérieure, La Boutique et Siente la Primavera pour les fruits de première catégorie, et Pascualina Natur pour les fruits de deuxième catégorie ou standard. « Dans notre entreprise, nous disons toujours que les arbres produisent une large gamme de fruits de différentes tailles et qualités. Cela nous donne la possibilité de proposer à nos clients des kakis de toutes catégories, en fonction de leurs besoins ».

Pour plus d'informations :
Alba Hernández Lumbreras
FRUTAS HERNARA SL  
Tél. : +34 652626432 
comercial@frutashernara.es
www.frutashernara.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)