Près de Dijon, la production de pommes de terre est en chute libre

À Dômois, près de Dijon, Frédéric Biason, gérant de l'EARL La Sans Fonnaise, tire la sonnette d’alarme. À cause de la sécheresse, sa production est en chute libre, avec quinze tonnes de moins de pommes de terre à l’hectare. Il n’est pas le seul : la plupart des exploitants considèrent la moisson 2020 comme l'une des plus mauvaises depuis 1976 !

Frédéric Biason a pu constater les dégâts liés au manque d’eau : « Cela fait 4-5 ans que nous avons des sécheresses relativement marquées tous les ans. Et là cette année c'est un peu plus que d'habitude. Sur toutes les variétés que l'on fait pousser on en a une qui sert pour la production de frites transformées sur laquelle on accuse 15 tonnes de moins à l’hectare », confie-t-il. Sur les 800 tonnes qu’il obtient chaque année, entre 150 et 200 tonnes devraient manquer cette année.

Une situation qui n’est pas sans rappeler celle d’il y a sept ans : « On avait eu une sécheresse mais aussi des inondations au printemps. Mais c'était encore pire parce que nous n'avions pas eu de rendements et les patates étaient toutes petites. Cette année on a une baisse significative du rendement mais le calibre reste tout de même correct ».

En Bourgogne, il n’a pas plu pendant 50 jours d’affilée au printemps. Une situation qui impact les grandes cultures mais aussi l’élevage avec des déficits en fourrages et en paille. Pour Biason, seule la maîtrise de l’irrigation par les agriculteurs pourrait résoudre le problème : « Faire de la pomme de terre sans irriguer aujourd'hui c'est impossible ; mais si on peut maîtriser l'irrigation on maîtrisera aussi les rendements ».

La Chambre d'agriculture, les Jeunes Agriculteurs, la FDSEA et la coopérative Dijon Céréales souhaitent une mobilisation des pouvoirs publics pour faire face à cette crise.

 


Source : francebleu.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)