Ziya Sizgin (UvaFruit Handels LLC) à propos du début de la saison

« Les grenades turques ont acquis une bonne position dans l'UE »

La saison des fruits turcs est entrée dans sa seconde moitié : les figues et les fruits à noyau disparaissent lentement de la gamme, tandis que les agrumes et les grenades arrivent sur le marché en quantités croissantes. Les grenades et les Easy Peelers de Turquie, en particulier, connaissent une popularité croissante dans le commerce européen, explique Ziya Sizgin, directeur général de UvaFruit Handels LLC, basé sur le marché de gros de Vienne.

Au cours de la semaine 39, les premières grenades de la région d'Antalya sont arrivées dans la zone commerciale de Vienne. « Nous avons commencé avec des prix d'environ 1,40 -1,50 €/kg. Maintenant, nous sommes à 1,25 - 1,30 €/kg. Nous continuons de proposer principalement des tailles plus petites (calibres 10 et 12), mais à partir de la semaine 42-43, nous attendons davantage de gros calibres (7, 8 et 9). En même temps, les premiers programmes avec les détaillants autrichiens et allemands devraient commencer ».

A gauche : grenades turques de la variété Hicaz.
A droite : coings turcs.

Selon Ziya Sizgin, les grenades turques de la variété Hicaz sont de plus en plus populaires sur le marché européen. « En raison de leur qualité, les lots turcs sont désormais très populaires, notamment dans le commerce de gros. Le Maroc et la Grèce ne peuvent pas rivaliser avec la qualité des produits turcs, mais l'Iran possède des grenades de bonne qualité, qui font l'objet de restrictions à l'exportation liées au coronavirus. Enfin, nous devons attendre de voir quels volumes, de quelle qualité, proviendront des grands pays de culture que sont l'Espagne et l'Italie ».

Les Easy Peelers turcs à la conquête du marché
Parallèlement au début de la saison pour les grenades, d'autres agrumes de Turquie sont maintenant sur le marché. « La disponibilité des citrons turcs Interdonato, un produit commercial important pour nous, augmente maintenant rapidement. D'ici la fin du mois, nous serons également en mesure de proposer des oranges turques en plus grand volume ».

Cependant, ce sont surtout les petits agrumes, tels que les mandarines satsumas et W. Murcott, qui font l'objet d'un commerce important. « Les satsumas turques sont déjà disponibles et elles sont généralement commercialisées jusqu'à la fin du mois de février. Ces fruits se vendent beaucoup, il arrive souvent que les volumes de vente doublent en décembre ».

Les mandarines de la variété W. Murcott ne seront probablement pas disponibles avant la mi/fin octobre. D'après Ziya Sizgin, cette variété répond également à une demande croissante dans le commerce. « Plus le fruit est léger et plus son goût est sucré, plus il sera populaire sur le marché. Toutefois, dans le cas des fruits plus faciles à peler, il existe un risque accru de défauts d'épiderme lors du stockage et de l'emballage ».

Restrictions à l'importation et à l'exportation liées au coronavirus
La suite de la saison turque dépendra inévitablement du resserrement éventuel des mesures dans le cadre du coronavirus. Au début de la pandémie, il y avait déjà un arrêt des exportations de citrons. « Je ne m'attends pas à ce que la Turquie impose de nouvelles restrictions à l'exportation, d'autant plus que les exportations d'agrumes sont d'une grande importance économique. Bien sûr, nous espérons que l'UE ne mettra pas en place de nouvelles restrictions ».

Pour plus d’informations :
UvaFruit Handels GmbH
Ziya Sizgin
Laxenburgerstrasse 367/ Top 174
A-1230 Wien (Großmarkt Inzersdorf) 
Tél. : +43 1 615 07 47
office@uvafruit.at 
www.uvafruit.at     


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)