La demande devrait être élevée mais les prix devraient rester compétitifs cette saison

« Notre récolte de grenades commence la semaine prochaine »

Dans certaines régions de Turquie, les exportateurs de fruits se préparent à la prochaine saison de la grenade. La récolte commence la semaine prochaine et un exportateur s'attend à des prix compétitifs ainsi qu'à une forte demande. La pandémie ne devrait avoir qu'un effet minime sur la saison, voire aucun.

L'exportateur turc de fruits frais Alanar pense récolter plus de 1 000 tonnes de grenades cette saison, dans ses propres vergers. Selon Yigit Gokyigit, coordinateur du marketing pour Alanar, la récolte commencera bientôt : « Nous commençons à récolter les grenades la semaine prochaine et nous nous attendons à ce que la saison dure jusqu'aux derniers jours de l'année. La grenade est l'un de nos principaux fruits. Alanar cultive également ses grenades dans ses propres vergers en Turquie. Cette année, nous exporterons les variétés Wonderful et Hicaz. Cette saison, nous allons récolter plus de 1 000 tonnes de grenades et les fournir aux principales chaînes de supermarchés du monde entier ».

Yigit Gokyigit affirme que depuis l'acquisition d'Alanar par Tekfen Agri, la superficie consacrée à tous leurs fruits, et pas seulement aux grenades, n'a cessé d'augmenter chaque année : « Alanar fonctionne comme une filiale de Tekfen Agri depuis son acquisition au début de 2018, la société investit dans de nouveaux vergers depuis que l'acquisition a eu lieu. En plus de la grenade, Alanar cultive des cerises, des figues, des abricots et des prunes dans ses propres vergers, situés dans différentes régions de Turquie ». 

Bien que la récolte des grenades ait été retardée d'une dizaine de jours, les conditions météorologiques en Turquie n'ont pas posé de gros problèmes cette saison. Yigit Gokyigit espère que la pandémie n'aura pas un grand impact sur la saison des grenades en Turquie cette année. « Il n'y a pas eu de surprises concernant la météo. La saison commence environ dix jours plus tard cette année. La qualité des grenades qui seront récoltées cette année semble très bonne. Nous prévoyons une forte demande de grenades dans le monde entier. Je pense que le COVID-19 n'aura pas d'effet négatif sur les ventes de grenades. En fait, comme ce fruit soutient le système immunitaire, nous nous attendons à ce que la demande augmente en raison de la pandémie. Nous allons également travailler avec de nouveaux clients sur de nouveaux marchés. Les prix devraient être compétitifs, tout comme l'année dernière ».

Pour Alanar, l'objectif est de faire entrer sa grenade dans le plus grand nombre possible de grands supermarchés : « Nous exportons des grenades dans différentes régions du monde. Cette année, nous prévoyons que l'Allemagne sera notre principal marché. Nous avons également une très bonne demande de la part d'autres pays européens comme l'Angleterre, la France et la Suède. Nous exportons également nos grenades vers les grandes chaînes de supermarchés du Canada, de Hong Kong, de Singapour et du Moyen-Orient », conclut Yigit Gokyigit.

Pour plus d'informations :
Yigit Gokyigit
Alanar
Cell. : +90 549 804 87 56
yigit.gokyigit@alanar.com.tr   
www.alanar.com.tr 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)