Où en est la reprise de Bio C’Bon ?

Alors que Naturalia s’est retirée de la course en raison de « zones d’ombre » dans le dossier, plusieurs groupes continuent de vouloir reprendre l’enseigne Bio C’Bon.

Biocoop, leader du secteur, souhaite maintenir l’enseigne au sein d’un réseau bio spécialisé afin de faire barrage à la grande distribution. Dans une demande jointe avec Marcel&Fils, réseau implanté dans le Sud-Est de la France, le groupe souhaite reprendre 105 magasins (72 pour Biocoop et 33 pour Marcel&Fils) ainsi que l’intégralité « des salariés, dans les magasins, à la logistique ou au siège ». Seuls l'outil logistique et le siège n’intéressent pas l’alliance. Le duo a proposé un prix de cession très bas, à 15 euros pour Biocoop et 11 euros pour Marcel&Fils. Ils prévoient cependant respectivement 13,3 millions d'euros et 10 millions d'euros d'investissements pour rénover le parc repris.

Chez Carrefour, c’est Benoît Soury, ancien dirigeant de La Vie claire, qui est en charge du dossier. La reprise concernerait 107 points de vente ainsi que le siège du groupe. Des solutions de reclassement seront « proposées à 100 % des salariés travaillant sur les sites d'Aix-en-Provence et d’Athis-Mons », soit au total 1 029 salariés repris ou reclassés. Le prix de cession global est proposé à 60 millions d'euros, auquel s'ajoutent plus de 40 millions d'euros d’investissements.

Le groupe Zouari, franchisé du groupe Casino et actionnaire des surgelés Picard, propose un prix de cession global à 2,5 millions d’euros. Il reprendrait 120 magasins (l’intégralité du parc), « 100% du personnel des magasins », et « 100 % du personnel de la logistique et l'ensemble du personnel administratif ». Par ailleurs, 70 millions d’euros devraient être investis afin de rénover les magasins. Il prévoit aussi l'ouverture du capital de la structure de reprise aux salariés, à hauteur de 5 %. De plus, les 2 850 particuliers ayant investi pour le développement de l’entreprise auront « la possibilité d'accéder au capital de la structure de reprise, sans investissement supplémentaire de leur part ».

Auchan a aussi fait une offre de reprise portant sur 57 magasins et 318 emplois (dont 38 magasins et 220 emplois en Ile-de-France). Le groupe souhaite ainsi « conquérir de nouveaux clients ayant des aspirations pour le consommer mieux, sain et local ». Les magasins repris seraient exploités « sous l'une des enseignes du groupe Auchan ».

 


Source : challenges.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)