Jorge Ramírez, PDG de Camposol sur l'expansion en Colombie et en Uruguay

« Nous atteignons notre objectif stratégique qui est de devenir un acteur tout au long de l'année »

Tout au long de la pandémie, l'industrie des fruits et légumes a connu des hauts et des bas, a relevé des défis et trouvé des solutions, et de nombreuses entreprises commencent maintenant à s'installer dans cette nouvelle « normalité ». Pour Camposol, les développements pour l'expansion de l'entreprise se sont poursuivis de manière régulière, avec de nouvelles opérations en Colombie et en Uruguay dans le but d'élargir l'offre d'avocats et d'agrumes de l'entreprise.

Réponse rapide à l'apparition d'une pandémie
Bien que Camposol soit basée au Pérou, l'entreprise est présente dans le monde entier, des États-Unis à l'Europe et à l'Asie. Grâce à sa présence en Chine, l'entreprise a pu réagir rapidement à la pandémie qui commençait à se propager. Jorge Ramírez, directeur général de Camposol : « Depuis la fin du mois de février, nous avons connu des fermetures de ports et de canaux de distribution ainsi que des confinements d'employés travaillant depuis leur domicile dans le cadre de nos opérations en Chine. Nous nous sommes immédiatement concentrés sur l'identification des principaux risques dans les chaînes d'approvisionnement pour tous nos marchés et avons décidé de concentrer notre offre sur les canaux et les clients présentant le moins de risques. Nous avons établi une chaîne d'approvisionnement résistante, du terrain au client final, en ajoutant des options supplémentaires pour les voies de transport, les usines d'emballage, les ports de destination, les centres de distribution et les itinéraires d'expédition ».

Ses principaux produits étant les myrtilles, les avocats et les agrumes, Camposol a constaté une augmentation de la demande au détail pour ses offres. « La demande de produits considérés comme des super-aliments a augmenté dans les supermarchés », explique M. Ramírez. « Actuellement, les marchés des produits sains et de commodité sont assez stables. Avec le Covid-19, de nombreux consommateurs achètent plus de produits alimentaires de meilleure qualité au supermarché. Ils dépensent moins au restaurant et se font davantage plaisir à la maison ».

Développer la production d'avocats en Colombie
Au cours des trois dernières années, Camposol a travaillé à l'expansion de sa production d'avocats en devenant active en Colombie, en plus de ses activités de culture au Pérou. « Depuis 2017, nous avons fixé l'objectif stratégique de devenir un acteur à l'année. Pour les avocats, cela est possible en combinant les approvisionnements de la Colombie et du Pérou. En Colombie, nos activités dans le domaine de l'avocat ont connu une croissance très rapide. Nous avons dépassé notre objectif initial de 2 000 hectares en moins de trois ans, ce qui nous donne une masse critique importante, avec nos 2 600 hectares au Pérou », déclare M. Ramírez.

Si la demande globale d'avocats a été touchée par la pandémie, la situation s'est améliorée ces derniers mois. « Les avocats, qui parmi nos produits sont les plus consommés hors foyer, ont été touchés par la fermeture des restaurants. Avec les réouvertures de ces derniers mois, cet impact s'est atténué ».

Les activités en Uruguay élargissent l'offre d'agrumes
En plus des expansions en Colombie, Camposol est également devenu actif en Uruguay. « Nous avions deux objectifs en tête. Premièrement, utiliser le modèle de production que nous avons optimisé pendant des années au Pérou pour améliorer la productivité et la qualité des fruits provenant des zones de maturité que nous avons achetées ; et deuxièmement, en plus, planter de nouvelles zones avec les variétés « à épluchage facile » et sans pépins que le marché exige ».

« Avec la combinaison de l'Uruguay et du Pérou, nous avons couvert la fenêtre de l'hémisphère sud de mandarines sans pépins. Cette année, nous avons obtenu des résultats très encourageants qui nous montrent que nous sommes sur la bonne voie avec nos cultures d'agrumes, même si nous devons voir comment les choses évolueront avec le temps ».

Atteindre de nouveaux marchés
Alors que les investissements des entreprises dans le secteur de la myrtille ont ralenti en raison de la pandémie, la saison actuelle de la myrtille péruvienne a de bonnes perspectives. « le Pérou s'est consolidé en tant que principal exportateur de myrtilles dans le monde avec une augmentation significative des exportations qui, selon les estimations de ProArándanos, atteindront environ 160 000 tonnes en 2020. Pour Camposol, les myrtilles représenteront environ 25 % du tonnage total commercialisé cette année ».

Actuellement, Camposol travaille au renforcement de ses plateformes commerciales et logistiques aux États-Unis, en Europe et en Chine. « Nous nous concentrons sur l'incorporation progressive de services de mûrissage, d'options d'emballage spéciales et de nouveaux canaux tels que la vente en ligne. Nous évaluons également les possibilités d'accroître notre pénétration sur des marchés tels que le Royaume-Uni, l'Espagne et la Côte ouest des États-Unis, entre autres », conclut M. Ramírez.

Pour plus d'informations :
Francesca Carnesella
Camposol
Directeur central du marketing, de la communication et du développement durable
fcarnesella@camposol.com.pe
www.camposol.com.pe


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)