Juanjo Cárcel, de Frutas Juanito :

« Les gros pomelos d'origine espagnole sont parmi les plus recherchés »

La campagne des agrumes avance en Espagne avec la perspective d'une augmentation des volumes produits et d'une hausse de la demande. Cependant, les produits les plus demandés par l'industrie hôtelière ont été affectés par la fermeture du canal Ho.Re.Ca dans une partie de l'Europe.

« Cette semaine, la vente de ces fruits a un peu ralenti », explique Juanjo Cárcel, de l'entreprise murcienne Frutas Juanito, basée à Beniel, qui vend actuellement des citrons, des oranges, des pamplemousses et des mandarines. « En ce moment, il y a beaucoup d'oranges de petite taille, qui sont généralement achetées par les restaurants pour en faire du jus, ou par les traiteurs pour les menus scolaires, mais beaucoup d'entre elles sont fermées. Seuls les supermarchés, les épiceries fines et certains restaurants sont ouverts, mais ce n'est pas suffisant ».

Il estime que la baisse des ventes se situe entre 25 et 30 %. « Les restaurants achètent généralement quelques boîtes de citrons parce que c'est un produit très consommé. Comme beaucoup ont fermé, l'impact est remarquable ».

Citrons et pomelos de petits calibres
Le marché du pomelos est actuellement marqué par une pénurie de fruits des calibres les plus demandés. « Il n'y a encore presque plus de pomelos en provenance de Floride. Des volumes modérés en provenance du Mexique ont atteint l'Europe via les Pays-Bas, mais ce sont des calibres 50 à 60, ce qui est peu. Pour sa part, la Turquie atteint déjà les marchés des pays de l'Est, mais d'autres pays, qui reçoivent normalement des fruits de Floride, des tailles plus importantes du Mexique ou d'Espagne, sont confrontés à une pénurie de pomelos », explique Juanjo. « Les grands calibres d'origine espagnole sont parmi les plus recherchés ».

En ce qui concerne les citrons, Juanjo indique qu'une augmentation de 15 % de la production est attendue par rapport à l'année dernière. « En début de saison, étant donné qu'il y a plus de fruits sur les arbres, les citrons disponibles sont plus petits. C'est pourquoi nous ne cueillons maintenant les citrons qu'une fois qu'ils ont atteint une certaine taille, laissant les plus petits non récoltés pour qu'ils puissent continuer à pousser ».

Néanmoins, les tailles plus petites sont également demandées dans le commerce de détail. « De nombreux supermarchés nous demandent des citrons de petit calibre pour les commercialiser en mailles de kilo ou de demi-kilo. Non seulement ils absorbent bien ces volumes, mais il y a aussi plusieurs pays qui demandent souvent ce type de fruits ».

Frutas Juanito prévoit de commercialiser entre 4 000 et 6 000 tonnes de citrons cette saison. Ceux-ci seront exportés à la fois vers l'Europe et vers différents marchés d'Amérique du Nord et du Moyen-Orient. « Comme la production de citrons de cette année en Espagne est plus importante que la précédente, il sera important de ne pas tout exporter vers l'Europe et d'allouer certains volumes à d'autres pays, tels que le Canada, les Émirats arabes unis ou l'Arabie saoudite. Si nous n'exportons pas de conteneurs vers ces pays et que nous laissons tout en Europe, le prix pourrait baisser, ce qui serait un problème pour nous, en tant qu'exportateurs, ainsi que pour les producteurs ».

En ce qui concerne les pomelos, la société prévoit de commercialiser environ 1 500 à 2 000 tonnes. Les exportations sont principalement destinées à l'Europe, bien que certains volumes soient également expédiés vers l'Amérique du Sud et le Moyen-Orient.

Avec l'Espagne, l'Égypte et la Turquie sont également des acteurs majeurs du marché du citron dans l'hémisphère nord. « Pour moi, la Pologne est un thermomètre parfait de la situation en Europe. Quand un client polonais appelle l'Espagne pour commander quelque chose, c'est parce qu'il n'y a pas encore assez de production turque. Quand la Turquie commence, les commandes de l'Espagne s'arrêtent, et elles reprennent lorsque la saison des citrons touche à sa fin ».

La campagne de promotion du citron de l'Ailimpo
Il y a quelques semaines, la campagne « Bienvenue à l'ère du citron » a été lancée par l'Association interprofessionnelle du citron et du pomelo (Ailimpo). Cette campagne vise à promouvoir la consommation de citrons espagnols dans l'Union européenne, aux États-Unis et au Canada, ce qui devrait contribuer à donner un coup de fouet au secteur.

« Il a été démontré que les citrons ont une teneur élevée en vitamine C et qu'ils contribuent à renforcer le système immunitaire, ce qui est très important, et encore plus maintenant, avec la pandémie actuelle. Les oranges peuvent être remplacées par des mandarines, mais le citron est un agrume irremplaçable ; il n'y en a pas d'autre comme lui. Il est très important de le promouvoir en Europe, car c'est est un produit unique ».

Pour plus d'informations :
Juanjo Cárcel
Frutas Juanito
Tél. : +34 615 159 640 
juanjo.carcel@frutasjuanito.es
www.frutasjuanito.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)