Mariska de Zoete, Fruca Marketing, Espagne :

« Nos clients passeront bientôt à la laitue iceberg et aux poivrons espagnols »

Fruca Marketing, société située à Murcie, en Espagne, dispose d'une vaste gamme de produits : laitue, pastèques, agrumes et poivrons. La saison des salades et des poivrons a commencé. « Nous sommes dans une période de transition. La semaine prochaine ou la semaine suivante, la plupart de nos clients passeront à des produits espagnols », explique Mariska de Zoete du service commercial de l'entreprise depuis près de dix ans.

Chiffres identiques
« La saison est caractérisée par l'incertitude à cause du coronavirus. Certains pays, comme les Pays-Bas et la Belgique, ont déjà fermé leur industrie hôtelière. D'autres pays sont sur le point de le faire. Cela va affecter les ventes, mais nos clients des supermarchés vendent actuellement plus, ce qui compense donc assez bien. Nous avions quelques doutes après la première vague. Nous envisagions de planter moins de laitue iceberg. Mais finalement, nous ne l'avons pas fait. Nous prévoyons les mêmes chiffres que les autres années ».

« Les mesures de lutte contre le coronavirus affecteront la récolte et le conditionnement. Les gens doivent garder plus de distance, et vous pouvez transporter moins de personnes à la fois. Les gens doivent toujours travailler dans les mêmes groupes aussi. Tout le monde ne travaille et ne mange pas ensemble. Le risque de propagation du virus est donc limité. La température des travailleurs est également prise dès leur arrivée. Cela implique des coûts supplémentaires, qui ne sont pas automatiquement couverts. La question est de savoir si les clients sont prêts à payer un petit supplément », explique Mariska.

1 650 ha de laitue iceberg
La superficie de Fruca Marketing ne se limite pas à 1 650 hectares de laitue iceberg, puisqu'elle possède également 200 hectares de laitue romaine et 70 hectares de laitue. Environ 200 hectares sont utilisés pour les autres variétés de laitue. La superficie totale des endives est de 90 ha et 454 ha de poivrons. Sur ce total, 142 hectares se trouvent au Maroc. Il y a 287 hectares à Murcie et à Almeria. On y cultive le poivron selon des méthodes traditionnelles. Ensuite, il y a 25 hectares de culture de haute technologie, également à Murcie.

« Notre expérience de la culture et de l'exportation nous permet de connaître les spécifications qu'attendent nos pays de vente », explique Mariska, responsable des exportations, entre autres, vers le marché britannique. « Il n'y a pas encore d'accord avec l'Angleterre, donc le Brexit est un autre facteur d'incertitude. Nous exportons beaucoup vers le Royaume-Uni. Cela pourrait donc avoir un impact considérable. Mais nous ne pouvons pas non plus anticiper correctement ce que cela pourrait être. Pas tant que nous ne savons pas comment les choses vont tourner ».

Emballage de poivrons en carton
« A part cela, tout se passe comme d'habitude. L'avantage est que nous travaillons avec de la nourriture tous les jours. Les gens en ont besoin, quoi qu'il arrive. Nous faisons actuellement des efforts pour réduire notre empreinte écologique. Nous voulons réduire l'utilisation du plastique. L'une des choses que nous introduisons cette saison est un nouvel emballage en carton pour les poivrons », conclut Mariska.

Pour plus d'informations :
Mariska de Zoete
Fruca Marketing
Tél. : +34 (0) 968 151 515
Cell. : +34 (0) 638 105 411
Mariska.DeZoete@fruca.es
www.fruca.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)