José Antonio Alconchel, d'Alcoaxarquía : « Cette campagne sera très différente de celles des 20 dernières années »

Les premiers avocats Hass espagnols arrivent sur un marché stagnant

La vente des premiers avocats Hass espagnols a commencé cette semaine même si les volumes sont encore limités. L'offre ne sera pas stable avant la semaine prochaine.

La campagne d'avocats a démarré il y a environ un mois avec la variété Bacon, qui a connu de bonnes ventes au cours des premières semaines. Aujourd'hui, les ventes stagnent et l'incertitude grandit alors que la pandémie continue de se propager dans le monde entier et que les mesures de confinement deviennent de plus en plus strictes dans chaque pays et région.

« Les 20 premiers jours de la campagne de commercialisation de l'avocat Bacon à peau lisse ont été très bons, avec une forte demande et des prix sans précédent. Cependant, à partir du 20 octobre, les ventes ont commencé à diminuer jusqu'à l'arrêt presque complet. Pour l'instant, il n'y a pratiquement pas de demande d'avocats », déclare José Antonio Alconchel, directeur d'Alcoaxarquía, qui, outre les avocats et les mangues biologiques, produit et commercialise également des clémentines et des oranges biologiques. « Nous avons également connu une baisse des ventes d'agrumes, mais elles n'ont pas stagné comme dans le cas des avocats ».

Pour le directeur de cette entreprise basée à Malaga et possédant une filiale au Pérou, la cause de cette situation du marché est la deuxième vague de la pandémie de coronavirus.

« Je crois que l'impact de cette crise sanitaire se fait déjà sentir dans les poches des consommateurs. De nombreuses personnes perdent leur emploi ou vivent dans une grande incertitude. Le chiffre d'affaires a chuté de plus de 40 % au cours des dix derniers jours. Nous ne savons pas combien de temps les fermetures vont durer et si des mesures plus strictes vont suivre, mais cette fois, la consommation pourrait être très différente de celle de mars et avril. Certains prédisent que la situation en novembre pourrait être pire que celle de la première vague. L'activité durant ces mois d'hiver sera très différente de celle des 20 dernières années ».

Cette année, les volumes d'avocats devraient être inférieurs d'environ 10 % à Malaga, principale zone de production de ce fruit subtropical en Espagne, bien que cela puisse être compensé par l'entrée en production de nouvelles plantations dans d'autres zones de production à Grenade, Cadix, Valence, Huelva ou même au Portugal.

« La qualité a jusqu'à présent été meilleure que l'année dernière, lorsque le fruit était affecté par de nombreux problèmes de peau en raison du frottement des branches provoqué par les vents forts. La saison dernière il a donc fallu attribuer beaucoup de fruits à l'industrie de transformation, mais cette année, une plus grande quantité sera destinée au marché du frais ».


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)