Mourad Ben Salem :

« Actuellement, il est difficile de trouver des lots de clémentines de qualité »

Il est aujourd’hui possible de retrouver sur le marché des clémentines d’origine Portugal et Espagne. « Nous nous trouvons actuellement à l’interface entre deux variétés de clémentines. La fin de la variété Oronules et le début de la variété Clemenules. Et bien qu’il y ait beaucoup de clémentines sur le marché, il y a peu de belle marchandise », explique Mourad Ben Salem, Gérant de la société Med’Essor, située sur le MIN de Rungis.

« La pluie au Portugal et en Espagne a porté préjudice à la récolte »
En effet, à cette situation d’entre-deux en termes de variétés, s’ajoute une problématique liée au climat : « Il a beaucoup plu au Portugal et en Espagne ces derniers temps. Ce qui fait que les fruits nous arrivent tachés, principalement du Portugal, et sont donc plus enclin à une dégradation rapide. De plus, il y a beaucoup de petits calibres et un certain manque au niveau de la coloration. Cela est principalement dû au fait que nous arrivons à la fin de la récolte de la variété Oronules. Et à l’image de beaucoup de débuts de récolte, il n’y a pour l’instant pas de gros calibres ni de belle coloration orangée ».

« Il y a une certaine cohérence sur le marché entre l’offre et la demande »
Malgré ce souci de qualité, le marché reste plutôt équilibré. Les prix sont corrects, la consommation présente même si elle n’est pas particulièrement dynamique à cause de la situation sanitaire actuelle et du manque de températures froides. « Aujourd’hui, il fait 14°C, ce qui n’incite pas le consommateur à manger des clémentines, fruits qui se consomment d’habitude lorsque les températures avoisinent les 4-5°C ». Il est néanmoins possible de trouver actuellement sur le marché des lots de produits qualitatifs, mais qui se vendront bien entendu à un prix plus élevé, compte tenu de la forte demande sur cette qualité de marchandise.

« La situation va tendre à s’améliorer »
Bien que la situation soit délicate sur le marché de la clémentine du fait de ces problèmes de qualité, elle n’en reste pas moins temporaire. « D’ici une quinzaine de jours lorsque la saison de la variété Clemenules sera bien lancée, la récolte a de fortes chances d’évoluer positivement en qualité comme en volumes ».

Aux côtés des clémentines, Med’Essor propose également de la grenade de Tunisie : « C’est un produit que l’on vend bien, car la qualité est vraiment excellente ».

Pour plus d’informations :
Mourad Ben Salem
Med’Essor
Rue de Carpentras CP90295
94592 Rungis Cedex
Tél. : +33 1 41 80 64 60
Cell. : +33 6 73 35 37 41
medessor@yahoo.fr  


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)