Les premières fraises d'Huelva sont déjà sur le marché ; meilleure demande et meilleurs prix cette année pour les framboises

« Nous nous engageons à entrer sur le marché le plus tôt possible »

Les premières fraises primeurs d'Huelva ont déjà atteint le marché espagnol, mais en quantités encore très limitées. « Nous avons déjà quelques fraises San Andreas à Huelva, qui pour l'instant sont destinées au marché intérieur. La semaine dernière, nous avons vendu environ 1 800 kilos, et peu à peu, nos volumes quotidiens augmentent grâce aux conditions climatiques favorables », déclare Sergio Sainz, directeur commercial de Cuna de Platero. « Lorsque nous aurons des volumes plus importants, nous commencerons les programmes d'exportation ».

« Comme chaque année, nous nous sommes engagés à entrer sur le marché le plus tôt possible dans le but de maintenir l'offre de fraises stable tout au long de l'année. Pour ce faire, nous passons de notre production à Huelva aux récoltes à Ávila, dans le nord de l'Espagne, pendant les mois d'été et le début de l'automne ».

La saison dernière a été assez difficile en raison de l'arrivée de la pandémie de COVID-19, qui a apporté une certaine incertitude au secteur avant le début de cette campagne. « Jusqu'à la mi-mars, la campagne de fraises se déroulait normalement, mais tout est devenu plus difficile avec l'arrivée du coronavirus, qui a provoqué une rétraction de la demande et une pénurie de travailleurs de terrain. C'est pourquoi on dit qu'il pourrait y avoir une légère réduction de la superficie de fraises à Huelva, mais je ne pense pas qu'elle sera significative », déclare Sergio Sainz.

Pour sa part, Cuna de Platero a en fait augmenté la superficie consacrée aux fraises primeurs de 10 à 15 %, dans le but d'éviter la grande concentration de l'offre que l'on enregistre habituellement au printemps, ainsi que d'éviter de gros problèmes dus à une pénurie de cueilleurs ; un problème croissant pour le secteur des baies de Huelva.

Une demande accrue et de meilleurs prix pour les framboises
« Nous commercialisons actuellement environ 12 tonnes de framboises par jour. Jusqu'au début novembre, les résultats ont été un peu meilleurs qu'à la même période l'année dernière, avec des fruits de bonne qualité, plus de ventes et de meilleurs prix », déclare Sergio Sainz.

« Comme souvent chaque année, la demande a tendance à stagner un peu en novembre, car les consommateurs dépenseront davantage en décembre pendant les fêtes de Noël. L'offre de fruits à Huelva augmente et, dans le même temps, nous constatons l'entrée de volumes plus importants de framboises marocaines, ce qui exerce également une certaine pression sur les prix. Mais il est probable que le Maroc ait planté moins de certaines variétés spécifiques cette année, car leurs volumes étaient si importants que les prix en Europe ont beaucoup souffert en décembre dernier », déclare le directeur commercial de Cuna de Platero.

Pour plus d'informations :
Sergio Sainz Segui, Directeur commercial
Cuna de Platero 
Camino de Montemayor, s/n.
Moguer, Huelva. Espagne
Tél. : +34 959372125
Cell. :+34 606828659
sergiosainz@cunadeplatero.com
www.cunadeplatero.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)