Le kiwi d'origine turque est l'un des produits les moins connus

« La production de kiwis en Turquie a augmenté de 300 % par rapport à il y a 10 ans »

L'un des produits d'exportation les moins connus de la Turquie est le kiwi ; environ 90 % de la production sont destinés au marché local. Les volumes exportés augmentent toutefois chaque année et, selon un exportateur, ils augmentent presque deux fois plus vite que dans tout autre pays producteur de kiwis. La Turquie espère ainsi pouvoir prouver au monde entier qu'elle est capable de rivaliser avec des pays comme le Chili et la Nouvelle-Zélande.

Lorsque les gens pensent aux produits turcs, ce sont d'abord des fruits comme les cerises, les figues ou encore les grenades qui leur viennent à l'esprit. Les kiwis originaires de Turquie sont un produit moins connu, mais d'après Coskun Eren, responsable marketing d'Eren Tarim, la production croît à un rythme rapide : « La saison des kiwis se déroule plutôt bien et nous sommes fiers d'avoir ce fruit dans notre gamme déjà très étendue. En fait, j'aimerais avoir l'occasion d'informer les acheteurs et les distributeurs sur la situation du kiwi en Turquie. La Turquie est en fait le septième producteur mondial de kiwis avec une production de 65 000 à 70 000 tonnes l'année dernière. Notre production augmente chaque année, à un rythme presque deux fois plus élevé que celui du reste du monde. Au cours des dix dernières années, la production mondiale de kiwis a augmenté de 180 %, alors que celle de la Turquie a augmenté de 300 % ».

Coskun Eren affirme que le climat turc est très favorable à la production de kiwis. En plus des kiwis Hayward, ils cultivent une variété domestique brevetée. « Les kiwis turcs sont cultivés sur le littoral de la mer Noire, puis sur le littoral de la Méditerranée et de la mer de Marmara. Notre principale variété reste le Hayward. La Turquie possède également sa propre variété nationale brevetée appelée ILKALTIN, qui signifie « Premier Or », depuis 2018. La récolte des produits commence vers le mois d'octobre et est généralement disponible pour une période de stockage de 12 mois. Les volumes sont en hausse de 20 % cette saison, mais cette augmentation ne s'accompagne pas de handicaps comme un petit calibre ou un produit moins gustativement bon, car elle est principalement due à l'augmentation des plantations. Je peux dire avec certitude que la qualité est bonne, car la Turquie a un climat favorable à la production de kiwis ».

Une grande partie des kiwis turcs est destinée au marché local, la demande de kiwis étant très forte dans la région. A tel point que le pays importe des kiwis d'autres origines en plus de sa propre offre : « La demande locale est très importante, comme toujours. Le fait que la Turquie n'exporte que 10 % de sa production le montre clairement. 90 % de la production turque sont destinés au marché local, sans compter les produits importés. Mais cet équilibre a commencé à changer au cours des deux ou trois dernières années, les volumes exportés ayant augmenté de plus de 400 % ».

« Nous nous adaptons également. Depuis neuf ans, nous vendons les kiwis de Turquie dans nos propres magasins sur le marché de gros local avec notre autre marque « SITUR ». Depuis deux ans, nous les exportons aussi, principalement vers la Russie, la Biélorussie et l'UE sous la marque Eren Tarim. Il va sans dire que cette variété peut parcourir n'importe quelle distance, donc les envois par conteneurs sont toujours une option. La demande augmente à chaque arrivée. Ce qui me surprend, c'est que chaque fois que nous disons à quelqu'un de l'UE que nous avons des kiwis à exporter, les gens sont surpris. Ils ne savent apparemment pas que la Turquie produit ce fruit. »

« Le prix des kiwis est plus élevé que d'habitude, bien sûr principalement en raison de la pandémie de Covid-19. Presque tous les coûts sont en hausse, et il faut donc s'attendre à ce que le prix soit 30 à 40 % plus élevé sur le marché local. Mais le dollar et l'euro ont également gagné 30 % par rapport à la livre turque au cours de l'année dernière, donc nous nous situons autour des mêmes niveaux de prix à l'exportation que l'année dernière. Le produit est abondant et nous sommes déjà à l'intérieur de la chaîne d'approvisionnement et savons que la qualité et l'emballage sont au même niveau. Le seul véritable défi consiste donc à trouver et à informer les clients que nous pouvons être un concurrent du Chili et de la Nouvelle-Zélande dans les exportations kiwis. Nous nous attendons à une meilleure saison chaque année. Nous avons déjà commencé. Ce que nous devons faire maintenant, c'est faire savoir que la Turquie a un grand potentiel de kiwis ».

Pour plus d'informations :
Coskun Eren
Eren Tarim
Tél. : +90 533 695 5802
coskun@erentarim.com 
www.erentarim.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)