Création d'un verger conservatoire à Santranges

Dans le Berry, à Santranges, les étudiants en BTS venus du lycée forestier des Barres, à Nogent-sur-Vernisson, dans le Loiret, travaillent à la mise en place d’un verger conservatoire.

Les futurs professionnels de l’environnement ont pour mission de recueillir de jeunes pousses de châtaigniers pour peupler le verger conservatoire. Les pousses ont été récoltées au hameau des Chézeaux : « C’est un endroit qui est riche de plusieurs variétés, dont certaines très locales et rares. C’est intéressant, car il s’agit de l’une des zones historiques où les habitants de Santranges ont toujours ramassé des châtaignes », explique Yves Hallet, technicien de la Maison de Loire du Cher, l’association bellevilloise d’éducation à l’environnement qui accompagne la commune dans sa démarche.

Parmi les trésors biologiques cueillis, il y a « des sauvageons, qu’on trouve près d’arbres mères. Ils deviendront des porte-greffes. Certains sont très jeunes, d’autres plus âgés. Les premiers auront peut-être davantage de chances de bien pousser car ils sont plus petits et subiront moins de stress en étant déplantés ».

La parcelle de bois utilisée pour cette opération a été mise à disposition par Maryline Bertrand, membre de la famille propriétaire. « Les forêts procurent tellement de ressources, de sens, d’apaisement », confie-t-elle. La venue des étudiants « permet de faire perdurer les traditions du village. C’est aux jeunes de transmettre ces savoir-faire ».

Les étudiants ont ensuite planté les plants récupérés dans une pépinière où ils seront entretenus le temps qu’ils deviennent assez forts pour être mis en terre sur une parcelle dominant le village. « On en a 250. Le projet en prévoit 80, dans le verger. Il y aura largement de quoi ! », se réjouit un étudiant. « Il faut bien les pailler pour qu’ils ne prennent pas un coup de froid », précise Yves Hallet.

 


Source : leberry.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)