Des tomates dans le désert

Au sud de Dakhla, au Maroc, l’exploitation agricole Agida développe un modèle de cultures sous serres peu commun. Il s’agit d’un Groupement d’intérêt économique (GIE) créé en 2017 sur l’initiative de l’Agence de développement agricole (ADA) dans lequel 5 à 10 hectares du domaine privé de l’État ont été attribués à 15 jeunes issus de la région Dakhla Oued Eddahab afin qu’ils les exploitent de manière agricole.

En mettant leurs économies en commun et en contractant des prêts, ils ont monté une plantation de tomates cerises sous serre, en plein désert. « Nous avons suivi au préalable une formation pour apprendre à travailler ensemble avant de monter Agida, qui dispose actuellement de 80 ha, dont 50 déjà aménagés en serres », précise Fouad Zouhir, l’un des membres du GIE. « Toute notre production est destinée à l’export vers la France essentiellement, mais aussi vers d’autres pays européens ». Il compte exporter pour 6 000 tonnes de tomates cerises.

Réalisation du Plan Maroc Vert, ce projet est suivi de très près par le ministère de l’Agriculture. « Nous avons accompagné ces jeunes depuis le démarrage du projet », indique Cherif Larqam, directeur régional du ministère de l'Agriculture à Dakhla - Oued Eddahab. Il s’inscrit d’ailleurs comme un modèle à dupliquer dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole « Generation Green 2020 – 2030 ». Ce programme devrait ainsi attirer les investisseurs et offrir du travail à de nombreux jeunes de la région.

 

Source : le360.ma


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)