L’organe d’administration de Belgapom a décidé à l’unanimité d’entamer une collaboration avec Christophe Vermeulen pour succéder à Romain Cools en tant que CEO de Belgapom. Il occupera aussi la fonction de directeur de FVPhouse, l’organisation faîtière des services des fédérations du négoce et de la transformation de la pomme de terre, des fruits et des légumes. Il a fallu à nouveau pourvoir inopinément cette fonction à la suite du choix de Tom Vandenkendelaere, avec qui Belgapom et FVPHouse avaient conclu un accord précédemment, de prendre la succession de Kris Peeters au Parlement européen.

Marc Van Herreweghe, président de Belgapom : « Ce n’était pas une mince affaire pour Belgapom de se remettre en quête d’un successeur pour notre actuel CEO ad interim, Romain Cools. Nous sommes partis du même profil et sommes particulièrement satisfaits de la personnalité de Christophe Vermeulen. Sa formation ainsi que son expérience à l’échelle nationale et internationale constituent une base solide pour l’accompagnement et la représentation des entreprises du secteur. Comme convenu précédemment, Romain Cools restera actif en tant que conseiller au service de son successeur jusqu’à mi-2021. Ensuite, jusqu’à fin 2021, il assistera encore Belgapom et FVPhouse de ses conseils en cas de nécessité. Nous aurons donc sans doute encore l’occasion de le rencontrer lors de notre salon professionnel international Interpom, du 28 au 30 novembre 2021 à Kortrijk XPO. Cette manifestation européenne majeure consacrée à la pomme de terre a été reportée d’un an en raison de la crise Covid. »

Romain Cools : « 2020 n’a pas été une année facile, c’est le moins que l’on puisse dire. La crise du coronavirus a également durement touché notre secteur et les mésaventures liées à ma succession n’ont pas facilité les choses. Néanmoins, je peux me dire satisfait. Nous aurons en la personne de Monsieur Vandenkendelaere un interlocuteur fort au niveau de l’Europe et le choix de notre organe d’administration de désigner Christophe Vermeulen pour prendre ma succession me réjouit particulièrement. J’ai fait sa connaissance dans le cadre de ses activités au sein du Parlement européen et tout comme mes collègues, j’ai été impressionné par sa connaissance du dossier et surtout par son vif enthousiasme. Deux caractéristiques qui me garantissent que Belgapom et FVPhouse seront en de bonnes mains. Le fait que Christophe puisse s’appuyer sur une excellente équipe motivée au sein de FVPhouse offre une garantie supplémentaire pour la qualité du service à nos entreprises. »

« Je suis enchanté que Christophe puisse commencer le 1er janvier. À partir de la moitié de l’année prochaine, je coulerai une retraite paisible, mais d’ici-là, je pourrais l’assister de mes conseils. Je partagerais volontiers mon expérience en tant que secrétaire de Belgapom, qui a été ma fonction pendant 30 ans, mais aussi en tant que secrétaire général de Vegebe (la fédération de la transformation des légumes), Europatat (le commerce européen de la pomme de terre) et EUPPA (l’industrie européenne de transformation de la pomme de terre). Je ne mets d’ailleurs pas totalement fin à mes activités puisque jusqu’à l’issue du World Potato Congress à Dublin en juin 2022, je reste président/CEO de l’ONG canadienne World Potato Congress inc, une plateforme de réseautage pour la filière de la pomme de terre à l’échelle mondiale. »

Christophe Vermeulen est juriste spécialisé en droit européen. Après un bref passage au barreau de Bruges, il a été actif comme collaborateur parlementaire au sein des Parlements flamand et fédéral. Il a travaillé comme attaché bilatéral aux Affaires étrangères et comme conseiller au cabinet des Entreprises publiques. Ces dernières années, il s’est toutefois concentré sur l’Europe où, en sa qualité de chef d’équipe, de responsable de la communication et de conseiller au négoce et à la politique étrangère au sein du Parlement européen, il a pu se plonger dans la politique européenne, particulièrement importante pour notre secteur. À l’époque déjà, il travaillait en collaboration avec le secteur de la pomme de terre dans le cadre des conflits commerciaux relatifs à l’exportation des pommes de terre surgelées belges. Il a également suivi activement le dossier du Brexit, la nouvelle PAC, l’esquisse du Green Deal et les accords de libre-échange, notamment avec le Canada et l’Australie/la Nouvelle-Zélande. Il a été président ad interim de JONGCD&V en 2012 et à la fin de l’année dernière, il était l’un des 7 candidats à l’élection nationale du président du CD&V.


Christophe Vermeulen

Christophe Vermeulen : « Je suis très reconnaissant à l’organe d’administration pour la confiance qu’il m’a témoignée. Mon enthousiasme et ma passion sont énormes. Et j’en aurais bien besoin parce que succéder à un monument tel que Romain Cools constitue un fameux défi, et c’est un euphémisme. Je suis extrêmement fier de pouvoir défendre les intérêts de notre secteur de la pomme de terre, le joyau de notre industrie agro-alimentaire. Et il y a du pain sur la planche : la crise du coronavirus, le Brexit, la lutte contre le dumping, le Green deal, les nombreux défis liés à la durabilité et à la santé… la liste est impressionnante. Je suis ravi que Romain ait proposé de m’accompagner minutieusement pendant cette transition et je me réjouis de me retrousser les manches avec toute l’équipe. »