Diego Moeykens, Indiana Import :

« Cette année, la logistique pour l’importation des cerises représente un gros challenge »

Cela fait presque 20 ans que la société Indiana Import propose à ses clients des cerises acheminées par avion. « La qualité a augmenté de façon constante ainsi que les exigences de nos clients. Aujourd’hui, nous ne travaillons que des gros calibres et uniquement des petits formats de 2,5 kg. Nous complétons notre gamme en été avec des cerises d’Espagne, de Grèce et d’Angleterre », explique Diego Moeykens, directeur commercial chez Indiana Import.


 
Des cerises de contre-saison origine Patagonie (Argentine) exclusivement
En termes d’origine, Indiana Import se concentre lors de la période hivernale exclusivement sur les cerises de Patagonie produites en Argentine : « Elles proviennent de trois régions principales, une dans le nord de la Patagonie, et deux autres plus au sud. En descendant vers le sud au niveau latitude, nous changeons de région et cela nous permet d’assurer à nos clients une continuité et qualité stable avec les mêmes variétés ».
 
Un climat qui a été favorable à la production de cerises cette année
La société a commencé la saison des cerises la première semaine de décembre avec la variété Santina. « Nous n’avons pas souhaité démarrer avant cette date afin d’éviter les cerises précoces, à chair molle et à basse concentration de sucres. Cette année, la qualité est superbe. Les producteurs argentins travaillent de mieux en mieux et le climat a également été favorable. Nous recevons un produit avec une couleur foncée et complètement sain. Après la Santina, suivront les variétés Lapins, Regina, et Sweet Heart ».
 
Une saison de plus en plus concentrée dans le temps
Chaque année, la saison des cerises par avion est de plus en plus concentrée en termes de commercialisation. « Nous allons arriver jusqu’à Noël. Nous faisons une pause, pour après attaquer de nouveau après le 10 Janvier, pour les clients qui cherchent un produit très tardif. L’année dernière nous sommes arrivés jusqu’à la dernière semaine de janvier. Ceci dépend évidemment du climat dans les régions productrices ».
 
Le Covid-19 impacte lourdement l’acheminement de la marchandise 
« Cette année, la logistique représente un gros challenge », rapporte Diego Moeykens. « Les compagnies aériennes on réduit considérablement le nombre de vols disponibles. Nous sommes très loin d’une saison normale. De plus, le coût d’acheminement a augmenté de 70-80 %, jusqu’à 100 % pour certaines destinations. Nous sommes convaincus que cet aléa va limiter la disponibilité de cerises pour les semaines avant Noël ».
 
L’augmentation du fret aérien engendre une certaine pression sur les prix de vente
Jusqu’à fin novembre, la demande générale pour l’ensemble des produits a été très timide. Mais aujourd’hui, Indiana Import est au même niveau de ventes en termes de volumes par rapport à l’année dernière. « Dès la réouverture des petits commerces, nous avons vu la confiance des consommateurs augmenter un peu. Concernant les prix, il y a une certaine pression, avec une tendance à la hausse principalement liée à l’augmentation du fret aérien. Néanmoins, nous faisons tout pour faire descendre les autres coûts et pouvoir nous approcher de nos prix de vente de l’année dernière afin d’offrir à nos clients les mêmes conditions d’achat. Nous sommes sûrs que nos cerises susciteront de l’intérêt de la part du consommateur comme chaque année, mais qui sera plus concentré sur la dernière semaine de vente avant Noël ».

Pour plus d’informations :
Diego Moeykens
Indiana Import
Perpignan - France
contact@indiana-import.com 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)