La campagne du citron et du pomelo compliquée par l'augmentation de la production et la baisse de la demande

L'augmentation de la production de citrons et de pomelos cette année et la contraction de la demande due à l'effet des mesures de restriction pour l'endiguement de la pandémie entraînent une campagne 2020/2021 compliquée. Le prix des citrons au champ est d'environ 23 centimes, un niveau inférieur à celui de l'année dernière à cette époque et aux saisons précédentes.

Le secteur des restaurants et hôtels, qui absorbe environ 35 à 40 % des ventes de citrons espagnols en Europe, est presque entièrement à l'arrêt. Ces derniers jours, les restrictions se sont encore renforcées dans les pays d'Europe du Nord comme l'Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark et la France, entre autres. « Une partie de la consommation de ce canal a été transférée aux ménages, mais nous constatons que la consommation est freinée par la situation économique en raison de cette crise sanitaire. À cette époque de l'année, les ventes devraient augmenter, mais la demande n'est pas aussi forte que pendant la période de Noël. De plus, je pense qu'il ne fait pas assez froid pour encourager la consommation », déclare José Antonio García, directeur de l'Association Interprofessionnelle du Citron et du Pomelo (Ailimpo).

« Il est surprenant de voir comment, face à cette situation, les grandes chaînes de supermarchés font pression sur nous avec des prix très agressifs. La production de citrons est plus importante cette année et il devient très difficile de vendre des fruits de seconde catégorie car, en plus de ne pas avoir le canal HoReCa, la Turquie est confrontée à une forte concurrence des pays de l'Est. Bien que les niveaux de production des citrons Interdonato turcs aient été très faibles et que leur présence n'ait pas été remarquée en début de saison, depuis la mi-novembre, il y a une forte présence de citrons Lamas ».

Selon le représentant d'Ailimpo, bien que le niveau des prix des citrons et des pomelos ne soit pas conforme à celui de ces dernières années où ils ont été assez extraordinaires, ils restent dans les limites de la rentabilité. « Il s'agit d'une campagne « d'atterrissage » après quelques années avec de bons résultats en termes de prix. D'après les données que nous traitons, les prix sont toujours rentables pour les producteurs. Notre objectif est de maintenir un équilibre de rentabilité pour tous les maillons de la chaîne de valeur. Ces dernières années, le secteur a connu une transformation majeure avec une production plus liée au commerce et les producteurs qui sont les mieux préparés en termes de certification joueront avec toutes les garanties. L'Espagne continuera de maintenir son hégémonie dans la vente de citrons et de pomelos en Europe. » 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)