« La Swing Bio est un projet structurant pour la filière pomme »

La commercialisation de la Swing Bio a débuté mi-novembre. Alors que Mylord avait vendu 400 tonnes de Swing bio l’année passée, la société ambitionne pour cette saison d’atteindre les 1 300 tonnes, avec un objectif de 5 000 tonnes en 2024. La variété est aujourd’hui cultivée par 35 producteurs, répartis sur 4 bassins de production que sont le Val de Loire, le Tarn-et-Garonne, les Alpes et le Languedoc. Mylord place beaucoup d’espoirs en la Swing Bio, qui, bien plus qu’une simple variété, s’inscrit dans un projet global basé sur l’innovation et centré sur l’agroécologie. 

« Nous atteignons 120 ha de vergers cet hiver »
Suite au succès rencontré par la pomme auprès de ses clients l’année passée, notamment sur la partie gustative, Mylord a décidé d’accélérer les plantations en verger pour atteindre les 120 hectares avant même de s’être lancé pleinement dans la commercialisation. « Nous avons eu d’excellents retours de la part des GMS et des spécialistes dans la bio qui ont beaucoup apprécié la démarche agroécologique qui entoure le projet Swing. C’est ce qui nous a poussé à développer plus rapidement encore les vergers », explique Baptiste
Geoffray, responsable innovation chez Mylord.  

« La Swing est une pomme qui coche toutes les cases »
C’est à la suite d’une expédition dans les forêts primaires de Tian Shan en Asie Centrale, que l’un des ancêtres de la Swing a été ramené en France. « Ce patrimoine génétique lui a permis de présenter une grande résistance d’un point de vue agronomique (tavelure, pucerons etc.) et de conservation. En plus d’être visuellement attractive grâce à sa jolie couleur rouge, la Swing se caractérise par une chair très parfumée, croquante et juteuse et présente un bel équilibre sucre/acidité. Par ailleurs, c’est une variété qui s’affine tout au long de la saison et qui reste très goûteuse en fin de saison ».

« Nous avons décidé de produire la Swing exclusivement en bio en France »
Face à ces caractéristiques très intéressantes, Mylord, qui détient l’exclusivité de la production et de la commercialisation de la variété Swing en France, a décidé de la produire uniquement en bio. « La Swing est différenciante par la cohérence de son itinéraire cultural qui nous permet de moins intervenir en verger et par ses qualités gustatives et son potentiel de conservation. Produire exclusivement en bio cette variété naturellement résistante nous est donc apparu comme une évidence ».

« Avec la Swing, nous allons plus loin que le bio avec un cahier des charges encore plus exigeant »
Mais Mylord a souhaité aller plus loin que les exigences induites par la démarche bio, en pensant le projet Swing dans sa globalité – de la production à la commercialisation – et en l’axant sur l’agroécologie. « Les qualités intrinsèques de la Swing nous permettent effectivement d’aller plus loin qu’une variété bio classique à ce niveau-là. Pour cela, nous nous sommes engagés dans une démarche inédite visant à élaborer un cahier des charges avec des engagements très forts au niveau du respect de l’environnement, du maintien de la biodiversité et de la protection des pollinisateurs. Via ce projet, nous voulons emmener l’ensemble de nos producteurs dans une prise de conscience globale en ce qui concerne le respect de l’environnement au verger. Beaucoup d’entre eux sont d’ailleurs prêts à s’engager davantage encore ».

Pour plus d’informations :
Baptiste Geoffrey
Mylord
Tél. : +33 6 42 76 89 20
bgeoffray@mylord.fr
www.swing.bio.com


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)