Direct Market lève 1,7M d'euros pour faciliter l’approvisionnement en produits locaux

Pour sa 1ère levée, la start-up strasbourgeoise foodtech Direct Market sécurise l’un des plus importants tour de table SEED réalisé en numérique en Grand Est, auprès de LeadBlock Partners, Alsace Business Angels, Finck Ventures et Bpifrance. Ils ont décidé d’accompagner la marketplace dédiée produits locaux pour les professionnels dans son accélération sur l’ensemble du territoire français.

Selon l’étude Xerfi Precepta, de novembre 2020, la demande en produits locaux est 4 fois supérieure (40 Mrds) à la demande en produits Bio. Ils font partie des principales attentes des consommateurs, mais leurs points de ventes préférés n’en proposent que très peu. C’est en partant de ce constat que la start-up Direct Market est née, dans le but de faciliter l’approvisionnement des enseignes de grandes distribution en produits locaux en circuits courts. 


Marc Dorel, co-fondateur et Sébastien Pelka, CEO

Référencée auprès de plusieurs enseignes de grande distribution, de différents acteurs et start-ups du e-commerce et de collectivités, Direct Market concrétise sa position de leader sur le territoire français en matière d’approvisionnement de produits locaux en circuit court.

Direct Market en quelques mots
C’est la marketplace dédiée produits locaux pour les professionnels (commerçants, restauration, collectivités et agriculteurs) avec un service logistique dédié.

Direct Market facilite et simplifie la relation entre commerçants et producteurs. Elle permet ainsi à une multitude de commerçants de passer commande chez une multitude de producteurs depuis des shops de commande sur-mesure et géolocalisés.

La start-up enlève les produits auprès des exploitations, prépare les commandes, les livre à chaque magasin et gère facturation et paiement pour le compte de tous. D’autre part, grâce à son étiquette inédite, Direct Market affiche clairement la transparence au consommateur : origine, distance et partage de la valeur.  Et tout ça en un clic.

Une solution qui permet

  • au producteur de mieux valoriser sa production, de vendre en circuit court et sans contraintes et de transférer des charges importantes de son exploitation agricole vers la plateforme (commercialisation, logistique, facturation). Direct Market reverse plus de 74% de son activité au producteur. Il peut ainsi mieux vivre de son travail et se consacrer à la qualité de sa production.
  • aux commerçants d’apporter la transparence aux consommateurs et de proposer une offre complète de produits locaux afin de répondre à cette demande, forte et durable. Ils peuvent sécuriser leurs approvisionnements et maintenir leur performance commerciale. Un service clé en main qui respecte le cahier des charges de chacun.
  • au consommateur d’effectuer son achat en connaissance de cause en affichant l’information claire de l’origine du produit et la transparence du prix. Il dispose clairement de la part qui revient à chacun dans le prix qu’il va payer. Avec Direct Market, les produits locaux ne sont pas plus chers pour le consommateur.

Toute cette démarche est valorisée en magasin par du mobilier en bois recyclé fabriqué par une association de réinsertion et des kits d’animation commerciale.

Si Direct Market a démarré avec des produits primeurs, produits les plus attendus par les consommateurs, la start-up élargit actuellement son offre au marché de la crémerie, la fraîche découpe, la 4e et 5e gamme (produits emballés, sous-vide), l’épicerie et les liquides.

Une levée de fonds pour accompagner l’accélération de Direct Market
En plus de lui permettre de répondre à une forte demande en France, l’objectif de cette levée est de déployer la solution en Europe. Des opportunités s’ouvrent déjà en Italie, au Portugal, en Suisse, au Benelux.

D’autre part, afin d’appuyer son positionnement en tant que tiers de confiance, de moteur de résilience alimentaire du territoire et de renforcer la transparence et la traçabilité des produits, Direct Market prévoit d’intégrer prochainement la technologie de la  blockchain.

Cette levée, couplée à la croissance de la start-up, va permettre également de créer 20 emplois salariés à très court terme, dans leurs bureaux de Strasbourg et de Rungis.

La genèse Direct Market
Sébastien Pelka a œuvré plus de 20 ans en grande distribution et a accompagné pendant 10 ans des exploitations agricoles et start-ups de produits locaux en B2C. « Je suis passionné de produits locaux et conscient d’emprunter la terre de mes enfants, j’ai fait de cet engagement le projet d’une vie » déclare-t-il. En 2016, il croise la route de Marc Dorel, entrepreneur, créateur d’un site de vente de produits locaux à des particuliers.

En juillet 2018, les deux associés créent la plateforme en B2B Direct Market, et réalisent leurs premières ventes début 2019. En 2020, le chiffre d’affaires est multiplié par 8, et les prévisions annoncent, à fin 2021, une croissance supérieure encore. La start-up, qui a été incubée chez SEMIA, est actuellement accompagnée par Scal’E-Nov, l’accélérateur des startups du Grand Est.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)