La culture de l'asperge se développe dans le Loir-et-Cher

La saison de l'asperge bat son plat dans le département du Loir-et-Cher, une culture en plein développement, produite actuellement sur près de 35 hectares, qui cherche de nouveaux producteurs. 

Une « culture en plein devenir » d'après la chambre d’agriculture qui souhaite la développer comptant sur l'augmentation de sa consommation, avec 18 000 tonnes d'asperges produites sur le territoire. « Les agriculteurs peuvent espérer une marge de 4.800 € par hectare. » 

Pour Magali Courtin, productrice d'asperges vertes sur 5 hectares à Suèvres « C’est un produit tendance et c’est tout à fait compatible avec des céréales. Le point essentiel est de trouver et de gérer la main-d’œuvre. » L'exploitante emploi près d'une douzaine de saisonniers pour la récolte qui a commencé le 22 avril et qui devrait durer 2 mois.  

Denis Billault, installé à Ouchamps, qui produit sur 7 hectares, a pu commencer sa récolte dès la mi-mars grâce à sa culture sous tunnels. « J’ai des saisonniers très fidèles : une famille de gens du voyage fixée à Vineuil. Ça se passe très bien. J’ai moi-même été ouvrier agricole, cela m’aide pour gérer le personnel. L’investissement de départ n’est pas le même, il faut compter 70 000 € à l’hectare. Mais autant lancer le marché ». 

Les deux producteurs sont membres du groupement créé sous l'impulsion d’Axéréal (coopérative agricole et agroalimentaire comptant 12 700 agriculteurs allant du sud de Paris jusqu’au nord de l’Auvergne) comptant aujourd'hui producteurs. En 2020, 120 tonnes d'asperges vertes de Chambord ont été vendues sous la marque « Asperges vertes Chambord ».  




Source : lanouvellerepublique.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)