La Fédération des coopératives horticoles de Belgique a connu une année record en 2020 malgré la pandémie

Dire que 2020 a été une année exceptionnelle est un euphémisme, affirme la Fédération des coopératives horticoles de Belgique (VBT) dans son rapport annuel. Malgré les circonstances particulières, les organisations de producteurs de cette fédération ont pu relever les défis difficiles posés par des conditions de marché très volatiles. La VBT a eu 1 078 millions d'euros de revenus (soit 9 % de plus qu'en 2019). La fédération et ses membres ont sans aucun doute connu une année record. En sept ans, le chiffre d'affaires des coopératives a augmenté de plus de 25 %. Par ailleurs, la coopérative des producteurs de légumes surgelés a réalisé un chiffre d'affaires de 103 millions d'euros (+3 %).

 

Approvisionnement
En 2020, l'offre des organisations de producteurs est restée à peu près la même (- 0,7 %) par rapport à l'offre historiquement élevée de 2019. Concernant le volume des produits, 2020 a été une année plutôt normale. L'offre de tomates a toutefois augmenté de 15 %, soit 38 millions de kg. En ce qui concerne les volumes de fruits, les quantités de pommes ont sensiblement diminué (- 30 % soit 45 millions de kg en moins). Cela s'explique par le fait que la production et la récolte des pommes ont été gravement affectées par le gel nocturne en fin de saison. Les quantités de fraises ont diminué de 6 % par rapport à l'année dernière.

Le chiffre d'affaires des fruits et légumes s'est élevé à 1 078 millions d'euros (+ 9 %) et a ainsi franchi la barre du milliard d'euros. La part des légumes dans le chiffre d'affaires était de 685 millions d'euros (63,5 %) et celle des fruits de 394 millions d'euros (36,5 %). Parmi les légumes, la première place revient à l'endive, qui a enregistré de bons résultats en 2020, avec une augmentation de 22 % du chiffre d'affaires. Les ventes de courgettes ont augmenté de 15 %. Les poireaux et les tomates en vrac ont eu plus de mal à s'en sortir. Les ventes de poireaux ont diminué de 16 % et celles des tomates de 14 %. Pour les autres légumes, la VBT a vu un chiffre d'affaires en hausse par rapport à 2019.

Le secteur des fruits a connu une année 2020 globalement positive lorsqu'il est considéré dans le bon contexte. Les dernières années ont été extrêmement difficiles pour ce secteur, en raison à la fois des conditions climatiques et des productions élevées dans plusieurs pays européens. En 2020, le secteur a rattrapé son retard avec une augmentation du chiffre d'affaires des pommes (+ 11 %), des fraises (+ 23 %) et des poires (+ 34 %).

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Exportations
Les exportations sont une nécessité pour la durabilité économique des coopératives de fruits et légumes en Belgique et particulièrement en Flandre. « L'exportation vers d'autres États membres de l'Union européenne est une tradition. Cependant, l'accès aux marchés des pays tiers reste un défi. Nous continuerons donc à y prêter attention », selon un membre du VBT.

En avril 2020, la Thaïlande a officiellement annoncé que les pommes belges avaient effectivement obtenu l'accès à leur marché. Cela prouve que les efforts des membres et l’apport financier ont porté leurs fruits. Depuis octobre 2020, les pommes belges ont également accès au marché mexicain.

Cliquez ici pour le rapport annuel complet (en néerlandais).

Pour plus d’informations :
Luc Vanoirbeek
Verbond van Belgische 
Tuinbouwcooperaties (VBT)
136 Tiensevest
B-300, Louvain, Belgique
Tél. : +32 (0) 162 00 080
info@vbt.eu       
www.vbt.eu 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)