Les prix du bois ont plus que doublé au cours des derniers mois et personne ne sait quand ils se stabiliseront. Les prix du bois ne sont pas les seuls à monter en flèche. Il en va de même pour le métal, le pétrole et les produits pétroliers comme le plastique. « Ces jours-ci, nous avons affaire à des prix quotidiens. Dans le passé, les prix du bois restaient stables tout au long de l'année et les contrats pouvaient être établis pour de plus longues périodes. Aujourd'hui, si j'envoie un devis, il doit être accepté dans la semaine, sinon le prix de vente doit être ajusté », a déclaré Robert Helder de Hoekman Houtindustrie.

« Les problèmes de disponibilité ne concernent pas seulement le bois scié, mais aussi les panneaux tels que les panneaux de particules, les panneaux OSB, les panneaux MDF et les panneaux durs. Tous les matériaux qui sont fréquemment utilisés dans les emballages d'exportation et de transport », a informé Hoekman Houtindustrie dans un message à ses clients. 

Raisons
« Il y a plusieurs raisons à la hausse des prix du bois. Il est difficile d'en citer une en particulier. Tout d’abord les coûts de transport ont fortement augmenté, puis, une infestation de coléoptères a rongé une grande partie du bois, le rendant impropre aux applications d'assemblage. Enfin, il y a eu la pandémie. Dans le monde entier, les gens se sont mis à réaliser des projets de bricolage et la demande de bois a donc énormément augmenté. Cependant, la pandémie a eu un autre effet : la réduction du personnel chez les fournisseurs. Ainsi, la production a diminué, voire s'est complètement arrêtée. »

L'association néerlandaise de l'industrie de l'emballage et des palettes (EPV) a écrit le 27 mai dans un communiqué de presse que l'industrie de la construction aux États-Unis engloutit beaucoup de bois européen car une nouvelle technique de construction a fortement augmenté la demande d'épicéa. Le bois lamellé-croisé (CLT) est le nom du processus par lequel des planches d'épicéa sont collées et réticulées entre elles pour former des murs et des planchers préfabriqués pour les maisons. L'utilisation du CLT gagne en popularité, ce qui a entraîné une augmentation de la demande d'épicéa.

L'avenir
Les prix devraient continuer à augmenter tout au long de l'année. « Il y a de moins en moins de disponibilité et il est de plus en plus difficile d'obtenir du matériel à temps. Les livraisons sont souvent retardées, ce qui signifie que les commandes ne peuvent être exécutées que plus tard. Tout autour de nous, les entreprises sont déjà incapables de répondre à la demande. Cela touche davantage l'industrie des palettes que celle des boîtes », poursuit Helder.

« L'approvisionnement des caisses est souvent organisé bien à l'avance, car les cultivateurs commandent à temps. Donc, le plus gros problème se situe dans l'industrie des palettes. Leur capacité de stockage est limitée, il faut constamment importer du nouveau bois. Les livraisons sont maintenant souvent retardées. Par conséquent, il est de plus en plus difficile de livrer les clients à temps. »

« La pénurie de palettes neuves commence également à créer des pénuries de palettes d'occasion. L'année dernière, nous vendions des euro-palettes neuves à moins de 9 €, contre environ 15 € aujourd'hui. Les palettes d'occasion étaient vendues à 6 €, elles sont maintenant à 10 € environ. Il est donc conseillé aux clients de passer leurs commandes à temps afin de ne pas avoir de mauvaises surprises si, par exemple, une livraison est retardée », conclut Robert.

Pour plus d’informations :
Hoekman Houtindustrie
19 Spinner Street
7461 TV, Rijssen, NL
Tél. : +31 (0) 618 998 257
verkoop@hoekmanhoutindustrie.com 
www.hoekmanhoutindustrie.nl