David Franco, directeur commercial de Grupo Paloma :

« Les raisins égyptiens s'avèrent incapables de rivaliser avec la qualité des espagnols en juillet »

La campagne du raisin de table est en cours dans la région de Murcie, principale zone de production de ce fruit en Espagne, où la récolte a démarré fin juin. Selon les rapports, les fruits sont de bonne qualité et la pression de l'offre égyptienne est moindre en fin de saison, tandis que la consommation continue de croître d'année en année.

« Nous avons commencé à récolter nos raisins rouges les plus précoces le 24 juin. Ceux-ci sont cultivés sous des couvertures de protection afin de les protéger des pluies et d'éventuelles conditions météorologiques défavorables, ce qui fait que la campagne démarre un peu plus tôt, car les températures sont maintenues plus stables », explique David Franco, directeur commercial de Grupo Paloma.

L'entreprise murcienne dispose de 300 hectares consacrés à la production de raisins de table. « En 2016, 2017 et 2018, nous avons réalisé des investissements considérables dans le renouvellement variétal, ce qui nous a permis d'obtenir de grosses productions. Nous espérons que les rendements continueront à augmenter au cours des 3 prochaines années et que nous atteindrons des niveaux de production intéressants avec des variétés phares ». 

Selon le directeur commercial de Grupo Paloma, « jusqu'à présent cette année, la qualité de la récolte a été très bonne, à l'exception de certaines variétés plus traditionnelles. Le développement optimal des cultures permet aux fruits d'avoir une longue durée de conservation. » 

Sur le plan commercial, « la saison égyptienne n'a pas la même influence que l'année dernière. Il n'y a pas de gros volumes sur les marchés qui mettent la pression et ralentissent la vente de nos fruits, comme c'était le cas lors de la saison précédente, ce qui indique qu'il y a eu une transition plus normale entre les saisons espagnole et égyptienne », affirme David Franco.

« L'Égypte a son propre calendrier de récolte et sa propre fenêtre commerciale, bien que ces dernières années, elle ait développé certaines variétés tardives qui entrent en conflit avec celles du début de notre saison. Il y a quatre ou cinq ans, c'était peut-être différent, mais aujourd'hui il est de plus en plus clair qu'il est très difficile pour l'Égypte de rivaliser avec l'Espagne en juillet en termes de qualité, de logistique et de service. À ce moment-là, il fait déjà trop chaud dans le pays africain », explique-t-il.

Bien que l'Espagne soit en concurrence directe avec les raisins italiens, et plus tard, en août, également avec les raisins blancs grecs, David Franco affirme que les marchés absorbent de plus en plus l'offre grâce à l'augmentation de la consommation de raisins de table, stimulée par les améliorations variétales intéressantes obtenues ces dernières années.

« Le spectaculaire renouvellement variétal en Murcie a non seulement permis de prolonger la campagne jusqu'en novembre, mais il contribue également à la croissance de la consommation en Europe et au-delà. Néanmoins, le principal marché restera le continent européen, car les ventes vers des destinations plus lointaines sont encore marquées par de plus grandes incertitudes dues à la pandémie. Ces incertitudes portent à la fois sur la continuité des programmes et sur les taux de fret. » 

Pour plus d'informations :
David Franco
Grupo Paloma
Tél. : +34 968590001
davidF@gpaloma.com 
www.gpaloma.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)