Le mauvais temps frappe la région du Gargano dans les Pouilles

Des centaines d'hectares de légumes, de vignobles, de pastèques et de melons ont été inondés, les routes se sont transformées en rivières et les installations ont été détruites suite aux intempéries qui ont frappé la zone du Gargano (Pouilles) le 19 juillet 2021.

Cultures de tomates inondées

Environ 24 heures après les événements météorologiques extrêmes, FreshPlaza s'est entretenu avec quelques opérateurs et techniciens travaillant dans la région. « En seulement 4 heures, les zones touchées ont été inondées par environ 250 mm de pluie. Bien qu'il soit encore tôt pour faire une évaluation, nous avons estimé qu'environ 450-500 hectares ont été touchés », a rapporté Pietro Bergantino, agronome et propriétaire d'une agence faisant partie du Consorzio Agrario d'Italia (CAI).

« Nous sommes situés dans la zone de Capitanata (Pouilles), la première région du centre et du sud de l'Italie pour la production de tomates industrielles. Les produits étaient soit mûrs, soit presque prêts à être récoltés. Les cultures d'asperges, de brocolis et de fenouil, dont les transplantations ont commencé il y a une dizaine de jours, ont également été endommagées. » 

Giosuè Del Vecchio, conseiller pour l'agriculture auprès de la municipalité de Rignano Garganico (FG) et propriétaire de Fratelli Del Vecchio, a expliqué que « les dommages aux zones agricoles près de Rignano Garganico sont considérables, nous avons également craint pour les personnes qui sont restées isolées dans les zones inondées. Cette catastrophe a endommagé non seulement les cultures, mais aussi les installations, les serres et les infrastructures. Il faut maintenant évaluer les dégâts pour voir s'il sera possible de déclarer l'état de catastrophe naturelle. Nous nous sentons abandonnés, comme si le Gargano ne faisait pas partie des Pouilles - peut-être n'est-il pas clair que des entreprises entières sont sous l'eau par ici. » 

Giovanni Terrenzio, président de Prima Bio, une coopérative qui cultive divers légumes et notamment des brocolis et des asperges biologiques, a ajouté « qu'à Rignagno Garganico (FG), les inondations ont détruit et entraîné 18 000 m² de serres sur plus d'un kilomètre. Les dommages causés aux infrastructures et aux productions affecteront toute la filière car, outre les serres, nous avons également perdu les plants de brocolis précoces qui devaient être livrés aux entreprises locales le 21 juillet. Quant aux champs ouverts, nous avons perdu 15 des 25 hectares de tomates. C'est une catastrophe qui a touché environ 3 000 hectares de terrain, entraînant la perte de plus de 500 hectares de légumes, Prima Bio est l'une des plus touchées, mais nous continuerons malgré l'amertume d'avoir perdu en un instant ce que nous avions construit au cours de 40 ans de dur labeur ! » 

« Ce qui s'est passé dans la nuit du 18 au 19 juillet et jusqu'en fin de matinée est incroyable. Les tempêtes et les vents forts ont provoqué des inondations et des ruissellements de surface. La rivière Candelaro a débordé et a inondé les environs », rapporte Marco Nicastro, président d'Op Mediterraneo.

« Les personnes touchées devaient déjà faire face à la situation difficile du marché en raison du faible profit, et maintenant elles seront encore plus démoralisées car les choses auraient pu s'améliorer, alors que maintenant elles ont assisté impuissantes à la destruction de leurs cultures. » 

« C'est une période historique particulière. Nous ne nous sommes jamais arrêtés pendant le confinement - nous avons toujours lutté, grandi et planifié malgré les nombreuses difficultés causées par l'urgence sanitaire et l'augmentation des prix des matières premières. Il y a beaucoup d'entrepreneurs qui, comme moi, forment leurs enfants pour qu'ils puissent commencer à prendre les rênes. Cependant, subir toujours les conséquences du mauvais temps devient déprimant et démotivant pour eux, alors que nous voudrions qu'ils soient l'avenir de l'agriculture », a conclu Marco Nicastro.

Auteurs : Concetta Di Lunardo et Vincenzo Iannuzziello


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)