Miriam Cutillas, d'Uvasdoce :

« La croissance de la consommation de raisins sans pépins a été impressionnante »

La saison du raisin de table commence à Alicante, où les variétés populaires sans pépins telles que Candy Snaps, Timpson et brièvement Sweet Celebration, entre autres, ont déjà commencé à être récoltées.

« Nous sommes très heureux de la façon dont le fruit s'est développé sur le terrain. La vérité est que nous avons connu deux ou trois saisons consécutives qui ont été assez bonnes à cet égard, à l'exception de quelques problèmes isolés. Nous espérons que cela continuera ainsi », déclare Miriam Cutillas, du département marketing et ventes d'Uvasdoce. « Nous avons commencé par nos ventes sur le marché intérieur et, au cours de la deuxième semaine d'août, nous allons démarrer en force les exportations. »

« Nous sommes face à un marché avec des prix acceptables, bien qu'il y ait une pression considérable, notamment au Royaume-Uni », explique-t-elle. « Sur le marché espagnol, la demande a été faible en juin et juillet, en raison de la présence de fruits à noyau, de cerises et d'autres fruits d'été, bien que depuis la semaine dernière, il y ait une reprise des ventes, qui, nous l'espérons, continuera à augmenter tant sur le marché intérieur que pour l'exportation. » 

« La croissance de la consommation de raisin sans pépins a été phénoménale » 
L'investissement dans de nouvelles variétés de raisin de table sans pépins à valeur ajoutée fait décoller la consommation de raisin sur de plus en plus de marchés.

« Nous sommes très satisfaits de nos programmes variétaux SNFL et IFG. Nous sommes l'une des trois seules entreprises espagnoles à produire la gamme complète des arômes Candy. La révolution dans la consommation de raisins sans pépins a été phénoménale. Au cours des trois dernières années, on a constaté une augmentation de la demande dans des pays où l'on ne consommait pratiquement pas de raisin sans pépins, ce qui a été particulièrement sensible la saison dernière, tant sur le marché espagnol que sur le marché français. Cela nous a amenés à entrer pour la première fois en Allemagne, où normalement on a toujours opté pour le raisin italien. Le raisin espagnol trouve de plus en plus d'espace en Europe centrale, où l'Italie dominait jusqu'à présent », souligne le responsable marketing d'Uvasdoce.

« Si nous introduisons dans les rayons des variétés attrayantes à l'œil et bonnes à manger, les consommateurs réitéreront leurs achats et la consommation continuera de croître. Il y a encore des raisins traditionnels à remplacer, mais le secteur est sur la bonne voie. En fait, en ne choisissant que les bonnes variétés hors saison telles que Timpson, Sweet Globe et Autum Crisp, notre campagne de raisins importés a augmenté de 60 % cette année en raison de l'augmentation de la demande. Tout comme les grands supermarchés du Royaume-Uni proposent depuis des années de bonnes quantités de raisin de table toute l'année, cela commence à être le cas en Espagne également. Auparavant, le raisin de table n'était qu'un produit de plus sur la liste des autres produits d'un même acheteur, mais aujourd'hui, nous commençons à voir des acheteurs spécialisés dans le raisin de table, qui connaissent toutes les variétés », affirme Miriam Cutillas.

Selon le professionnel, si l'augmentation de la consommation de raisins de table sans pépins était plus soutenue dans les années à venir après une croissance aussi marquée ces dernières années, les variétés aromatisées telles que la gamme Candy ont encore une grande marge de progression. « Il était très difficile d'introduire ces variétés premium en Espagne et maintenant, presque toutes les chaînes de supermarchés en veulent car les consommateurs commencent à les connaître et à les demander. L'avenir du raisin de table en Espagne semble très prometteur. »

Dans le même temps, il est de plus en plus difficile de trouver des raisins avec des pépins. « Cette année, il a été plus difficile de trouver des raisins à pépins blancs importés de pays comme l'Afrique du Sud, le Pérou et le Chili, qui en plantent de moins en moins. Les enfants d'aujourd'hui ne sauront pas ce que sont les raisins à pépins lorsqu'ils pourront en acheter, car beaucoup d'entre eux n'en connaissent même pas l'existence. Dans 10 ans, ce sera une production très résiduelle », assure-t-il.

Uvasdoce réalise la plus grande croissance de son histoire en tant qu'entreprise
Cette saison, l'entreprise d'Alicante a enregistré sa plus forte croissance en termes de capacité et de volume de production depuis sa création. « Cette année, nous augmentons la production de 2 millions de kilos, soit environ 40 %, grâce à des investissements dans de nouveaux domaines avec des variétés innovantes qui atteignent maintenant leur plus grand potentiel productif. Nous espérons atteindre 6 millions de kilos cette saison. De plus, nous avons également embauché plus de personnel pour effectuer une gestion exhaustive des champs, en préparant les vignes et en enlevant les baies pour obtenir des grappes plus lâches et de plus gros calibres. Alors que l'année dernière nous avions une cinquantaine de travailleurs sur le terrain entre avril et juin, cette année nous en avons environ 160 », explique Miriam Cutillas.

La main-d'œuvre joue un rôle fondamental dans le secteur des raisins de table et constitue l'un des principaux handicaps en raison de sa rareté croissante et des coûts qu'elle implique. « Il est très difficile de remplacer la main-d'œuvre par des machines, comme c'est le cas pour le raisin de cuve. Nous avons eu plusieurs années difficiles pour obtenir suffisamment de travailleurs, mais depuis le début de la pandémie, nous recevons davantage de demandes. Il convient de noter que nous avons procédé à d'importants changements en matière de ressources humaines, en augmentant les salaires et en développant des horaires de travail plus flexibles pour favoriser la conciliation familiale, voire en créant des postes pour les mères. De plus, avec la croissance des importations, nous pouvons offrir du travail presque toute l'année. Tout cela attire davantage de personnes et redonne de l'intérêt pour le travail dans les champs. Beaucoup peuvent considérer cela comme une grosse dépense, mais nous pensons que c'est un investissement nécessaire », dit-il.

L'entreprise a également apporté des modifications à l'entrepôt, en doublant la zone d'emballage et en ajoutant un système de réfrigération à la zone de réception et de manutention du raisin afin de maintenir les températures sous contrôle à tout moment et d'augmenter la durée de conservation. De plus, cette année, elle exposera de nouveau au salon Fruit Attraction, après l'interruption de l'année dernière due à la pandémie. « Cette année, nous irons à la foire de Madrid avec un stand plus grand que jamais », avance Miriam Cutillas.

Pour plus d'informations :
Miriam Cutillas (Responsable marketing)
UVASDOCE 
Ctra. Monforte-Agost km. 6,9
Partida de las Norias n.º 188
Tél. : +34 965 620 125
Cell : +34 659670964
info@uvasdoce.com 
www.uvasdoce.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)