Thomas Chevaillier, de PSB Producción Vegetal : « Un producteur ne doit jamais cesser d'investir »

« La révolution de la nectarine plate ne fait que commencer »

Les deux dernières années ont été difficiles pour les producteurs espagnols de fruits à noyau. Ils ont vu le climat gâcher une partie considérable de la production, entraînant la perte des revenus escomptés et des investissements réalisés. Cependant, les investissements sont essentiels pour améliorer la production et être en mesure de mieux faire face aux défis actuels de la culture fruitière, qu'ils soient exceptionnels, comme les mauvaises conditions climatiques, ou cycliques, comme la situation du marché. Pour les surmonter, la différenciation des produits peut être décisive. Ainsi, le renouvellement variétal est l'un des investissements les plus intéressants à réaliser aujourd'hui dans la culture fruitière.

La variété de pêche plate Babylone, de PSB Producción Vegetal.

Thomas Chevaillier, directeur des ventes techniques de PSB Producción Vegetal, affirme qu'un cultivateur ne peut jamais cesser d'investir. « Tout comme vous devez acheter des systèmes de protection contre le gel ou des systèmes pour améliorer la production dans les champs ou la qualité dans le stockage, comme de nouvelles chambres froides ou des calibreuses, vous devez également investir dans de nouvelles variétés. Elles offrent des fruits de très bonne qualité et peuvent également être essentielles lorsqu'il y a un vide dans la production », explique Thomas. « Lorsqu'il y a un écart entre les variétés et une forte demande, les variétés suivantes sont récoltées plus tôt, la qualité des fruits s'en ressent et les conséquences nuisent à l'ensemble du secteur. Par ailleurs, il existe des variétés anciennes en grande quantité qui inondent les marchés, alors que de très bonnes nouvelles variétés ont été développées et pourraient être plantées pour couvrir toute la saison avec un produit frais et de qualité. »

Le renouvellement variétal des arbres fruitiers est également utile face au changement climatique, car il offre la possibilité de disposer d'espèces mieux adaptées aux nouveaux régimes climatiques. « Par exemple, la saison des abricots commence maintenant en Murcie. Ici, nous avons un climat sec, avec des températures qui augmentent généralement tôt et des précipitations plus concentrées à l'automne. Cependant, nous avons eu une période de trois ou quatre ans avec beaucoup de pluie au printemps, précisément dans la période où la division cellulaire du fruit a lieu. S'il n'y a pas de soleil et d'eau, le fruit n'accumule pas de sucre, et lorsque la pluie tombe sur le site de production juste avant la récolte, la qualité baisse et la consommation en souffre beaucoup. Nous l'avons constaté cette année, où nous n'avons pas eu la demande souhaitée, malgré la baisse des volumes », a déclaré le professionnel. « Mais cela ne veut pas dire que nous allons arrêter de produire des abricots ».

Enfin, et surtout, les nouvelles variétés permettent aux producteurs de mieux s'adapter à l'évolution des tendances des consommateurs et du marché. « Il ne faut pas oublier que nous sommes tous tributaires de la consommation du consommateur final », déclare Thomas.

« La révolution de la nectarine plate ne fait que commencer ».
PSB Producción Vegetal est une entreprise de sélection basée à Murcie qui a développé un vaste programme d'amélioration variétale des fruits à noyau, offrant aux fruiticulteurs des variétés adaptées aux différents climats de la région méditerranéenne.

« Notre travail ne se limite pas à la vente : il s'agit de conseiller les producteurs afin qu'ils choisissent les bonnes variétés », explique Thomas. « À cette fin, nous organisons également des conférences techniques à Lleida, Murcie et en France, au cours desquelles nous exposons nos variétés et présentons les dernières innovations aux cultivateurs. Les producteurs nous écoutent et remplacent les anciennes variétés dont la production est concentrée dans les pics, ou qui manquent de couleur ou ont une plus grande tendance à se fissurer, par des variétés plus attrayantes et plus savoureuses, meilleures pour la commercialisation. »

Nectarines Atanais, de PSB Producción Vegetal. 

« En ce qui concerne les nectarines, la variété Big Top, une ancienne variété dont les producteurs espagnols ont beaucoup profité, est déjà obsolète. Nous recommandons donc de la remplacer par la variété Atanais, par exemple. En France, les producteurs commencent progressivement à remplacer l'abricot Bergeron par les variétés Nelson, que nous récoltons en France et dont la récolte est déjà terminée à Lleida, et par la Madrigal. Ces deux variétés viennent après la Bergeron, elles sont très savoureuses et arrivent à un moment où il y a une bonne consommation du fruit. Nous devons parier sur l'introduction de différentes variétés et la planification de la production », déclare Thomas.

« En ce qui concerne les pêches plates, l'Espagne produisait de gros volumes d'Ufo-4 et nous avons introduit des variétés comme la Contessa et la Babylone pour offrir une alternative aux producteurs, étant donné que les prix des anciennes variétés baissent lorsqu'il y a beaucoup de volume. Les producteurs ont très bien réagi à cela ».

Pêches Contessa Paraguayo, de PSB Producción Vegetal. 

Les pêches plates ont acquis une position forte sur le marché des fruits à noyau depuis leur arrivée. « Elles ont clairement pris des parts de marché aux pêches. La forme plate du fruit le rend plus facile à manger, et il a une très bonne saveur. Tous les sélectionneurs ont développé de très bons fruits dans ce sens, et il y a des variétés nouvelles et anciennes qui sont très savoureuses. Actuellement, l'offre de pêches plates est forte et, bien que nous ayons perdu le marché russe, où elle était très consommée, la demande a augmenté sur d'autres marchés. Même les Français, qui sont un peu conservateurs, commencent à planter des pêches plates », déclare Thomas Chevaillier.

Selon Thomas, « aujourd'hui, il faut avoir des nectarines, des pêches rondes et des pêches plates. Et à l'avenir, il faudra aussi avoir des nectarines plates ». Ce fruit est l'une des évolutions majeures sur lesquelles travaille le secteur de la sélection des fruits à noyau. En effet, comme l'affirme le directeur technico-commercial de PSB, « la révolution de la nectarine plate ne fait que commencer. »

Nouvelle nectarine plate Luisella, de PSB Producción Vegetal. 

« Il y a des sélectionneurs qui travaillent sur ce fruit depuis déjà 15 ou 20 ans », dit-il. « Il y a dix ans, on a commencé à produire une gamme de nectarines plates. Beaucoup de gens les ont plantées, puis ont dû les arracher parce qu'ils n'obtenaient pas les résultats escomptés. C'était à une époque où le secteur était enthousiaste et où planter et arracher était une décision importante, mais qu'ils pouvaient gérer. Cependant, nous ne pouvons plus faire d'erreurs maintenant. Nous ne pouvons pas nous permettre de refaire les mêmes erreurs et planter massivement des variétés sans bien les connaître ». 

« Mettre des variétés sur le marché prend beaucoup de temps. Notre stratégie est d'introduire de nouvelles variétés chaque année et de continuer à progresser. Nous nous concentrons sur les nectarines plates car nous avons déjà une large gamme de pêches et de nectarines, et le marché des nectarines plates est encore assez vide », explique Thomas. « Cette année, nous avons déjà lancé la variété précoce Luisella, qui va être plantée à Murcie, et maintenant nous avons sélectionné la variété Diosa, une nectarine plate qui a une fermeture parfaite du pistil ». 

Nouvelle nectarine plate Diosa, de PSB Producción Vegetal. 

« Les pêches plates ont déjà atteint les rayons des supermarchés, et les nectarines plates vont suivre », affirme Thomas. « Ce qui est sûr, c'est que nous, les sélectionneurs, travaillons sur ce que les supermarchés et l'industrie demandent. »

Pour plus d’informations :
Thomas Chevaillier
Directeur technico-commercial
PSB Producción Vegetal
Tél. : +34 620 810 125
thomas@psbproduccionvegetal.com
www.psbproduccionvegetal.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)