ADEX

En 2020, le Pérou s'est positionné en tant que deuxième exportateur mondial de raisins

Au cours du premier semestre de l'année, les expéditions de raisin péruvien ont totalisé 443 millions d’euros, soit 29,4 % de plus que les 342 millions d’euros réalisés au cours de la même période de l'année précédente, selon la Direction Agro-Export de l'Association des Exportateurs (ADEX).

Les Etats-Unis ont été la principale destination avec 204 millions d’euros, soit 46 % du total. Ils étaient suivis par Hong Kong (68 millions d’euros), les Pays-Bas (47 millions d’euros), le Mexique (20 millions d’euros) et la Chine (18 millions d’euros). Tous ces pays ont augmenté leur demande.

Selon Lizbeth Pumasunco Rivera, coordinatrice de l'intelligence commerciale du Centre de recherche sur l'économie et les affaires mondiales CIEN-ADEX, le raisin est le produit agricole d'exportation le plus important du Pérou et il se caractérise par sa qualité, son goût et son bon prix. Elle a également recommandé au secteur d'identifier davantage d'acheteurs, de participer à des cycles d'affaires et à des foires internationales, comme Expoalimentaria, et de renforcer les membres de la chaîne de production.

« Les raisins péruviens ont pu accéder à davantage de marchés grâce aux accords commerciaux que le pays a signés et au travail réalisé par les hommes d'affaires et le Senasa (Service national de santé agraire). En conséquence, en 2020, le Pérou a pu se positionner comme le deuxième plus grand exportateur de raisin au monde, après la Chine », a-t-elle déclaré.

L'année dernière, le marché mondial du raisin s'est élevé à 8,6 milliards d’euros, un montant supérieur de 5,8 % à celui de l'année précédente. Les Etats-Unis ont été le principal acheteur mondial avec 18,5 % de la valeur totale (1,6 milliards d’euros), suivis par les Pays-Bas avec 8,1 % (698 millions d’euros) et l'Allemagne avec 7,8 % (671 millions d’euros).

L'année dernière, les exportations péruviennes de raisin se sont élevées à 878 millions d’euros. Les raisins frais représentaient 99,6 % du total, tandis que les jus de raisin, les gelées et les confitures représentaient les 0,4 % restants.

Ica était la région la plus importante, représentant 45 % de toutes les exportations avec 394 millions d’euros. Elle était suivie de Piura avec 42 % (366 millions d’euros) et de Lambayeque avec 5,7 % (49 millions d’euros).

Selon le CIEN-ADEX, l'année dernière, le prix moyen FOB du raisin conventionnel était de 2,06 euros par kilo. Son prix le plus élevé au Royaume-Uni était de 2,75 euros en septembre et son prix le plus bas de 0,87 euros en mars. Pendant ce temps, le prix moyen des raisins biologiques s'est établi à 2,78 euros par kilo. Le prix le plus élevé a été enregistré au Royaume-Uni et aux Pays-Bas (4,83 euros par kilo en novembre) et le prix le plus bas a été enregistré aux États-Unis (0,98 euros par kilo en novembre).

Pour plus d’informations :
ADEX 
Av. Javier Prado Este 2875, San Borja (Perou)
Tél. : +51 1 618 3333
sac1@adexperu.org.pe
www.adexperu.org.pe 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)