La FNPFruits « appelle les producteurs à réfléchir à la culture du risque »

Alors que les producteurs d'abricots de la Drôme ont perdu plus de 80 % de leurs productions suite aux aléas climatiques et notamment au gel d'avril, Stéphanie Prat, directrice de Fédération nationale des producteurs de fruits explique à franceinfo que la Fédération « appelle les producteurs à réfléchir à la culture du risque » quant au choix des fruits à cultiver. « Il y a évidemment les risques climatiques, il y a aussi les risques sanitaires. Cela fait partie des choses qui sont absolument nécessaires à prendre en compte lorsqu'on implante un verger. »

Des solutions pour pérenniser la production 
« À très court terme, on réfléchit plutôt en termes de protection des vergers et d'assurance, et à moyen ou long terme, on réfléchit plus à la diversification des espèces, voire à l'introduction de nouvelles espèces fruitières qui aujourd'hui ne serait peut-être pas produites en métropole. Il faut évidemment faire des modélisations d'une part en fonction des envies et attentes des consommateurs, mais aussi en fonction du changement climatique, avec la prise en compte des besoins en eau, des besoins en froid. »

Diversification des cultures 
« On réfléchit notamment à la production d'agrumes sur le territoire français puisqu'on sait que ce sont des fruits qui sont très consommés et qui pourraient éventuellement, à voir selon les modalisations, être produits en métropole. Il s'agit d'augmenter la production de la France entière puisqu'on a quand même des productions d'agrumes en Corse, mais c'est vrai que pour l'instant c'est vraiment très limité au territoire corse. » 


Source : francetvinfo.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)