« Je m'attends à ce que la récolte de pommes polonaises soit trois fois plus importante que l'année dernière »

La nouvelle saison des pommes approche et, en termes de volumes, la saison s'annonce excellente. L'exportateur de pommes Sarafruit s'attend à ce que la récolte soit trois fois plus importante que l'année dernière. Les conditions météorologiques ont été globalement bien meilleures, même si elles ont apporté leur lot de problèmes.

Selon Mohamed Marawan, propriétaire de l'exportateur polonais Sarafruit, prendre soin des pommes a été difficile cette saison. « La culture des pommes cette saison a été vraiment compliquée en Pologne, car le temps changeait constamment, et la pluie et l'humidité avaient un impact sur les arbres. Nous avons dû faire face à des champignons et à d'autres maladies qui peuvent affecter le fruit. Mais nous avons réussi à protéger nos arbres en effectuant des pulvérisations intensives. Tout compte fait, ce n'était pas une tâche facile à accomplir. Certaines régions de Pologne ont également dû faire face à la grêle et aux tempêtes, mais quand on parle de la récolte polonaise de pommes globalement, on constate de très bons volumes, certainement plus que la saison dernière. » 

Les conditions météorologiques étaient encore bien meilleures que l'année dernière. Il y aura beaucoup plus de volumes pour la prochaine récolte, explique Mohamed. « Si l'on regarde spécifiquement les volumes, je pense que la récolte sera trois fois plus importante que l'année dernière. La météo a été vraiment bonne pendant la période de floraison, et les températures n'ont pas fait tomber les pommes des arbres. Malgré les difficultés rencontrées, le temps a été bon par rapport à l'année dernière. Comme je l'ai dit, certaines régions ont été touchées par la grêle, mais ce n'était qu'un problème régional. La Gala, la Golden et l'Idared se portent très bien dans les vergers tandis que la Jonagold est en difficulté. Pour notre entreprise, la saison commencera officiellement la deuxième semaine de septembre. » 

Bien que Sarafruit arrête l'exportation de pommes en avril, il y avait encore une certaine demande pendant l'intersaison. La société a fait de son mieux pour approvisionner ses clients mais a dû arrêter en raison de l'incertitude sur la qualité des pommes : « La demande pour les pommes de notre entreprise s'est arrêtée vers le mois d'avril, lorsqu'on parle d'exportations. Mais un peu plus tard, nous avons recommencé à recevoir des demandes. Il faut savoir que la politique de notre entreprise est de ne pas exporter de pommes en mai. Nous avons essayé d'aider nos clients en faisant quelques envois supplémentaires de conteneurs, mais nous avons cessé de le faire un peu plus tard car nous n'étions pas sûrs de la qualité des pommes après avoir passé autant de temps dans une chambre de refroidissement. Depuis lors, nous attendons patiemment l'arrivée de la nouvelle récolte. » 

« La saison dernière, la qualité était un problème, surtout vers la fin de la saison et je m'attends à ce que cette saison soit similaire. L'été a rendu très difficile la protection de la pomme et la grêle aura transformé une partie de la récolte en pommes de seconde catégorie. Globalement ce ne sera pas un gros problème, car les producteurs ont fait de leur mieux pour assurer et protéger les meilleures pommes. Je souhaite à tout le monde une saison de pommes fructueuse et réussie », conclut Mohamed Marawan.

Pour de plus amples informations :
Mohamed Marawan
Sarafruit
Tél. : +48 537 935 155
office@sarafruit.eu 
www.sarafruit.eu 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)