Méthylchlorpyrifos et chlorpyrifos

Près de 500 alertes pour des fruits et légumes en provenance de Turquie en un peu plus d'un an

Une étude préparée par La Unió de Llauradors révèle que le système d'alerte européen RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed) a émis 478 alertes pour des fruits et légumes exportés de Turquie vers l'UE entre mai de l'année dernière et le 9 août de cette année parce qu'ils présentaient des résidus de pesticides de produits interdits dans l'UE, notamment le méthylchlorpyrifos et le chlorpyrifos, ou parce que les résidus dépassaient les LMR.

Les poivrons doux se distinguent avec 199 notifications, suivis des mandarines avec 60, des citrons avec 38, des pomelos avec 33, des oranges avec 27 et des grenades avec 10 détections de résidus de pesticides. Au total, ces produits ont fait l'objet de 367 notifications, ce qui représente 76,78 % du total des notifications pour la période analysée.

Le règlement d'exécution (UE) 2020/625 de la Commission du 6 mai 2020, entré en vigueur le 26 mai 2020, indique que l'augmentation temporaire des contrôles officiels et des mesures d'urgence qui réglementent l'entrée de certaines marchandises en provenance de certains pays tiers -comme les produits turcs qui coïncident avec les productions valenciennes-, devait être intensifiée dans ces pays pour certaines productions, comme les agrumes (sauf les citrons) ou les grenades face à de nouveaux risques pour la santé humaine en raison d'une possible contamination par des résidus de pesticides.

Ainsi, la fréquence des contrôles physiques et d'identité de ces productions introduites dans l'Union européenne en provenance de Turquie a été modifiée comme suit :

- Mandarines, y compris tangerines et satsumas ; clémentines, Wilkings et hybrides similaires d'agrumes, frais (aliments frais ou secs). Risque de résidus de pesticides : 5 %.
- Oranges (aliments frais ou secs). Risque de résidus de pesticides : 10 %.
- Grenades (fraîches ou réfrigérées). Risque de résidus de pesticides : 5 %.
- Poivrons doux (Capsicum annuum) (frais, réfrigérés ou congelés). Risque de résidus de pesticides : 10%.

La Unió considère que les citrons devraient être inclus dans ces contrôles. Ils ont également déclaré que le résultat de cette augmentation des contrôles n'a pas été celui qu'ils attendaient et que le contenu du règlement d'exécution 2020/625 n'a pas dissuadé la Turquie d'utiliser certains pesticides qui peuvent mettre en danger la santé humaine.

Par conséquent, La Unió de Llauradors a demandé au ministre de l'Agriculture, Luis Planas, d'entamer les procédures et démarches pertinentes auprès de la Commission européenne pour modifier le règlement d'application (UE) 2020/625 afin qu'il y ait une augmentation des contrôles officiels sur ces productions en provenance de Turquie.

Pour plus d'informations : 
La Unió de Llauradors   
launio@launio.org 
www.launio.org 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)