Euro Asia Fruit recherche des agriculteurs néerlandais de légumes à feuilles asiatiques

« Nous voulons apporter les saveurs de chez nous à la communauté asiatique en Europe »

Euro Asia Fruit est basée à Madrid, en Espagne, depuis près de 15 ans. En décembre de l'année dernière, le fournisseur de produits exotiques d'Asie et d'Amérique Latine a également ouvert un entrepôt aux Pays-Bas. Il s'agit de l'ABC Westland à Poeldijk. De là, il approvisionne la communauté asiatique en Europe.

« Nous nous sommes toujours efforcés d'apporter le goût du pays aux Asiatiques d'Europe. Et de fournir des fruits et légumes frais à des prix raisonnables. Ceux-ci proviennent d'Asie et d'Amérique Latine et sont destinés au marché européen », explique Tony Chen, directeur de la filiale néerlandaise.

Les clients d'Euro Asia Fruit sont des chaînes asiatiques dans toute l'Europe. « L'Allemagne et le Royaume-Uni sont nos principaux marchés. Mais nous livrons aux quatre coins de l'Europe. Auparavant, nos marchandises étaient déjà importées par les Pays-Bas. Mais la demande des clients était en hausse. Et il n'était pas facile de faire en sorte que des tiers répondent à des demandes spécifiques. Il s'agissait notamment de palettes mixtes. Nous avons donc créé ce site. Nous pouvons désormais servir nos clients à partir d'un assortiment de produits encore plus large. »

Cet assortiment se compose actuellement de champignons, de fruits tropicaux, de légumes racines et de légumes à feuilles fraîches. Pour cela, Euro Asia Fruit travaille avec des partenaires dans de nombreux pays d'Asie et d'Amérique Latine. Parmi ceux-ci figurent la Chine, la Colombie, le Mexique, le Vietnam, la Thaïlande, l'Indonésie, la Dominique, le Honduras, la Corée du Sud et le Japon. « Nous cherchons toujours à établir des partenariats avec des producteurs néerlandais de légumes à feuilles asiatiques. Nous voulons continuer à approvisionner nos clients, en particulier pendant l'été », a déclaré Tony.

En ce moment, les meilleures ventes sont les poires nashi chinoises, les pomelos, le gingembre et l'eddoe. L'entreprise s'approvisionne en moyenne à partir de 40 conteneurs. Ceux-ci proviennent de pays comme la Chine, la Thaïlande, la Corée du Sud et le Japon. Les prix actuels des conteneurs ne facilitent pas l'importation. « Aujourd'hui, vous payez environ 15 000 dollars par conteneur. Cela quadruple le prix. » 

« C'est aussi déjà parfois un sacré défi de réserver des conteneurs », ajoute Tony. Pourtant, l'arrêt des importations n'est pas une option pour Euro Asia Fruit. « S'il y a une demande, nous voulons continuer à servir nos clients. La continuité est vitale pour le marché. Le fret aérien en provenance d'Amérique Latine, du Vietnam, de la Thaïlande et de la Malaisie est également très coûteux. »

La succursale néerlandaise était une bonne décision, selon le directeur du site. « C'est un endroit réputé dans le commerce international, proche des ports. D'un point de vue logistique, c'est idéal. Depuis l'Espagne, il fallait auparavant trois jours pour acheminer les marchandises vers le Royaume-Uni. D'ici, nous pouvons livrer le jour même. Cependant, le Brexit a considérablement affecté les exportations vers le Royaume-Uni. Les produits provenant de pays tiers sont désormais taxés en plus. C'est pourquoi certains clients britanniques importent désormais directement. » 

Selon Tony, la pandémie de covid-19 a eu un effet positif sur les ventes de produits. « Les gens ont commencé à cuisiner davantage à la maison. Et ils sont devenus encore plus conscients de l'importance d'une alimentation saine. Nous nous concentrons explicitement sur le segment haut de gamme et voulons vendre uniquement des produits de classe A. » 

« Ce n'est pas pour rien que nous avons 12 employés qui ouvrent chaque boîte. Ils vérifient si les produits répondent à nos critères de qualité. Curieusement, aux Pays-Bas, nos produits les moins chers se vendent mieux. Les gens ici sont très attentifs au prix. Dans les pays du Sud, les gens dépensent plus facilement pour des produits de qualité », explique-t-il.

« Notre objectif n'est pas de devenir le plus gros acteur, mais l'un des meilleurs. Nous voulons élargir encore la gamme. Et nous voulons l'amener à un niveau de qualité encore plus élevé. Au cours de la période à venir, nous allons également nous concentrer sur l'introduction d'emballages plus respectueux de l'environnement. Nous voulons remplacer le polystyrène et le plastique par du carton. » 

« On constate généralement une augmentation de la demande pour notre assortiment de produits. Outre le groupe cible asiatique, les Européens de souche sont de plus en plus nombreux à essayer nos produits. Des produits comme les pomelos et les poires nashi font désormais partie de l'assortiment de base des supermarchés », conclut Tony.

Pour plus d'informations :
Tony Chen
Euro Asia Fruit 
427 ABC Westland
2685 DE, Poeldijk, Pays-Bas
Tél. : +31 (0) 624 344 225
tony@euroasiafruit.nl  
www.euroasiafruit.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)