Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
François Moran, Tropibana :

« Gingembre, citron vert et papaye : les trois fruits exotiques que l’on vend le plus »

Depuis le début de la crise du Covid, trois fruits exotiques semblent se démarquer des autres auprès du consommateur. « Actuellement et ce depuis mars 2020, les ventes en gingembre, citron vert et papaye sont particulièrement dynamiques. Aujourd’hui en exotique, il s’agit du top 3 de nos ventes », explique François Moran de la société Tropibana située sur le MIN de Rungis. « Ce succès est toujours lié à l’effet Covid. Les français cherchent à prendre soin d’eux en consommant davantage certains fruits et légumes connus pour leurs bienfaits sur la santé. C’est le cas du gingembre, du citron – riche en antioxydants et de la papaye. Le succès de la papaye remonte à l’époque où le pape Jean-Paul II prenait des compléments alimentaires à base de papaye. Suite à cela, les bienfaits de la papaye ont été mondialement reconnus et les ventes ont explosé ».

Pour les autres fruits exotiques en revanche, la demande cet été n’a pas été particulièrement élevée : « Tout d’abord, du 15 juillet au 15 août, beaucoup de français sont partis pour profiter de leurs vacances. De plus, le temps pluvieux que nous avons eu n’a pas encouragé la consommation. Cette semaine sera encore tranquille, mais dès la fin de la semaine prochaine, le rythme va s’accélérer. Mais d’une façon générale cette année, nous avons plutôt bien travaillé. Nous avons fait une très bonne campagne d’oranges et de clémentines d’Afrique du Sud. Comme les fruits à noyau étaient très chers et compte tenu de la mauvaise météo, le consommateur s’est rabattu sur les agrumes. Nous avons vraiment vendu beaucoup d’oranges et de clémentines cette année ! »

Pour plus d’informations :
François Moran
Tropibana
Cell. : 06 20 17 20 13    
f.moran@atominternational.com     
www.tropibana.fr