La mouche orientale des fruits détectée en région PACA

La mouche orientale des fruits Bactrocera dorsalis a été détectée à Hyères le 5 août dernier, une première en région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur.

Cinq spécimens ont été capturées dans un piège d'après la préfecture du Var lundi 23 août. 

« Cette espèce originaire du sud-est asiatique s’est propagée depuis le début des années 2000 vers l'ouest, au Moyen-Orient et dans presque toute l’Afrique. Interceptée à de nombreuses reprises depuis une quinzaine d’années en poste de contrôle frontalier, Bactrocera dorsalis a été signalée pour la première fois en verger en Europe, en Italie en 2018 et en France en 2019 (région parisienne et Occitanie) », indique la préfecture varoise. 

La mouche pond ses œufs dans les fruits (principalement les pêches, mangues, bananes et figues) mais également aux légumes (tomate, poivron, melon, courge...). Les larves se nourrissent de la pulpe des fruits, les rendant impropres à la consommation ou provoquant une chute prématurée. 

Selon le communiqué de la préfecture du Var, il est conseillé aux agriculteurs de mettre en place des techniques visant à détruire les récoltes tombées au sol, et si possible des filets insect-proof. Pour les professionnels du commerce des fruits et légumes frais, il est recommandé d’installer des pièges à insectes près des points d'entrée et de sortie de marchandises, ne pas composter les déchets et les invendus de fruits et légumes, en particulier exotiques, de fermer les sacs poubelles de façon à limiter le développement des asticots et des mouches.


Source : laprovence.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)