Andy Chen, Intafresh, Pays-Bas :

« En raison des frais élevés des conteneurs, nous avons cessé d'importer du gingembre chinois il y a cinq semaines »

Andy Chen a travaillé dans le secteur de l'exportation de fruits et légumes chinois pendant des années. En 2016, il a déménagé aux Pays-Bas pour travailler au sein de la filiale Intafresh BV, créée en 2012. Cette société est une filiale détenue à 100 % par une organisation de producteurs chinois. Elle se concentre sur l'importation, le tri et le conditionnement du gingembre pour le marché européen. Elle stocke son ail à ZZC Coldstore aux Pays-Bas.


Andy Chen

Cette année, les prix des conteneurs ont augmenté de façon astronomique. Cela a conduit l'entreprise à prendre une décision extraordinaire. Il y a cinq semaines, elle a cessé d'importer du gingembre de Chine. « Je suis dans le secteur depuis 25 ans et je n'ai jamais connu une telle situation. Le coût de l'importation par conteneur est supérieur au seuil de rentabilité. Et les coûts logistiques ne vont cesser d'augmenter jusqu'en février », explique Andy.

Intafresh n'est pas entièrement dépourvue de gingembre. Elle se procure ce produit au Pérou et au Brésil. « Nous pouvons fournir du gingembre à nos clients. Et heureusement, ce marché est généralement beaucoup plus calme en été. Cela ne changera pas non plus, les gens savent que c'est un produit parfait pour se réchauffer. Nous importons toujours de l'ail de Chine, pour respecter les programmes convenus. Le marché de ce produit est excellent. Il y a un écart entre l'ancienne et la nouvelle récolte. Et les prix sont élevés. »

Intafresh fournit les importateurs, les supermarchés et leurs fournisseurs sur le marché européen. L'entreprise vend également du gingembre biologique, mais à échelle limitée. Les producteurs chinois ouvrent de plus en plus de bureaux de vente aux Pays-Bas. Andy, cependant, ne voit pas cela comme une menace. « La concurrence est de plus en plus forte. Mais cela nous aide à rester concentrés et à continuer à nous développer », poursuit Andy.

« De toute façon, quand le marché est bon, on voit apparaître des gingembres du monde entier. Mais quand il est plus difficile, le travail revient aux vrais spécialistes. Notre société mère contrôle l'ensemble de la chaîne, de la culture à l'exportation. Nous avons donc le contrôle de tous les processus qui la composent. »

En été, dix à quinze personnes travaillent dans l'entrepôt d'Intrafresh. En hiver, ce nombre se situe entre 20 et 25. « À l'heure actuelle, de nombreuses entreprises savent que nous faisons partie des fournisseurs. Mais tout le monde ne sait pas que nous pouvons également fournir de nombreux autres services autour du gingembre. Il s'agit du nettoyage, du tri, du reconditionnement et de l'emballage. Donc, si vous avez un lot de gingembre qui vous pose problème, nous avons la solution », conclut Andy.

Pour plus d'informations :
Andy Chen
Intafresh BV
ABC Westland 457
2685 DE, Poeldijk
andy@intafresh.com
www.intafresh.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)