Un producteur néerlandais installe des panneaux solaires sur ses fraises

La culture des fruits est en pleine transition. Les conditions météorologiques changent et l'accent est mis de plus en plus sur la durabilité. Ces facteurs incitent les producteurs à « préparer l'avenir » de leurs activités. C'est également le cas dans l'exploitation de fraises de Theo Swinkels et Carina Manders qui dirigent l'entreprise horticole De Zijp aux Pays-Bas.

À titre d'essai, l'entreprise d'énergie solaire GroenLeven a placé des panneaux solaires au-dessus de certaines des fraises de Theo. C'est l'une des mesures durables que Theo déploie et étudie. « L'énergie solaire est une bonne chose. Je veux y participer », explique Theo.

Theo avait environ 14 ans lorsqu'il a découvert pour la première fois la culture des fraises. « Mes frères et moi ramassions des fraises chez un producteur voisin comme travail d'appoint. À un moment donné, nous avons pu ramener certains des plants à la maison. Nous les avons plantés près de la maison de mes parents et ça s'est ensuite transformé en une ferme de plein champ. » Les frères ont fini par prendre des chemins différents, chacun ayant sa propre entreprise horticole. Theo a continué à cultiver des fraises.

Il a également vu les conditions météorologiques changer au fil du temps. « On cultive généralement les fraises en plein air. Mais les étés sont plus chauds, et il y a plus de précipitations et de temps sec. Nous avons donc dû passer à la culture protégée. Aujourd'hui, les fraises sont de plus en plus cultivées dans des serres. Celles-ci sont recouverts de bâches en plastique. » 

Ces bâches en plastique offrent une protection mais ne sont pas le choix le plus durable. Et Theo s'est engagé à rendre son entreprise plus durable. « Nous ne cultivons plus les plantes en pleine terre. En soi, c'est beaucoup plus écologique. Nous veillons à ce que les substances (organiques) que nous utilisons ne se retrouvent pas dans le sol, lorsque nous contrôlons les mauvaises herbes et les parasites. Je cultive Planet Proof et je possède diverses certifications comme GlobalGAP. Donc les bâches en plastique n'entre pas du tout dans ce cadre », poursuit-il.

En 2020, les panneaux solaires sont apparus comme une alternative à cette bâche en plastique. Avec GroenLeven, Theo a installé un système pilote l'année dernière. Il se trouve au-dessus d'une petite partie de ses plants de fraises. « Cela nous a permis d'étudier l'effet des panneaux solaires sur les fraises. Les forts rayons du soleil affectaient de plus en plus les fraises. Les panneaux se sont avérés idéaux pour les assombrir légèrement. » 

« Mais j'avais remarqué que les fraises avaient besoin de plus de lumière qu'elles n'en recevaient sous les panneaux. C'est pourquoi nous sommes en train de mettre en place un autre système. Il est adjacent au premier et comporte des panneaux plus clairs. Nous verrons si cela permet de trouver le juste milieu entre la récolte et le rendement énergétique », explique Theo.

La double fonction des panneaux solaires est une chose qu'il aimerait voir plus utilisée aux Pays-Bas. « Il semble que beaucoup de gens ne soient pas encore très familiers avec les doubles fonctions potentielles des panneaux solaires. Ces fonctions doivent devenir un concept connu de tous. Peut-être alors tout le monde sera-t-il favorable à l'utilisation de ces innovations. Après tout, ne voulons-nous pas renforcer notre monde ? Et le rendre plus durable pour les générations futures ? » 

Son projet de panneaux solaires suscite un intérêt croissant dans la région de Théo. « Notre région a élaboré une stratégie énergétique régionale. Elle encourage des initiatives comme celle-ci. C'est pourquoi mon projet d'énergie solaire séduit le conseil et les habitants. Il s'inscrit parfaitement dans cette stratégie. Nous produisons de l'électricité sans utiliser de terrains supplémentaires et sans impact esthétique sur les résidents », explique-t-il.

Theo voit donc un avenir dans l'arboriculture fruitière pour des solutions durables comme les panneaux solaires au-dessus des plants de fruits rouges. « Cette installation expérimentale va nous montrer quel équilibre entre les panneaux solaires et les fruits sera le plus lucratif. Il est encore trop tôt pour tirer cette conclusion. Mais une chose est sûre : beaucoup plus de producteurs devront sortir leurs cultures du sol et les couvrir davantage. Dans l'état actuel des choses, pourquoi continuer à opter pour le plastique ? Peut-être finirez-vous par avoir une double fonction comme celle-ci. » 

Innover ensemble pour un monde plus propre
De plus en plus d'arboriculteurs fruitiers se montrent intéressés par une solution agri-PV comme celle mise en place par Theo. Willem de Vries, chef de projet agri-PV chez Groenleven, explique : « Une double fonction comme celle-ci est un exemple de la transition énergétique. Elle ne fournit pas seulement de l'énergie verte. Mais, comme l'a expliqué Theo, elle présente également divers avantages pour le cultivateur. » 

« Voulez-vous unir vos forces à celles de GroenLeven ? GroenLeven guidera l'ensemble du processus. Par exemple, lors de la demande de subvention SDE (Stimulation de la production d'énergie durable). Voilà comment, ensemble, nous pouvons prendre des mesures innovantes pour un monde meilleur », conclut Willem.

Pour plus d'informations : 
GroenLeven
Willem de Vries
Mob: 06 83 24 94 43 
+31 (0)58 799 0000
willemdevries@groenleven.nl  
www.groenleven.nl/agri-pv 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)