Henk van der Meij, Hars&Hagebauer :

« Le marché de la mangue se redresse après un mois d'août difficile »

Le mois d'août n'a pas été une période faste pour le marché de la mangue. « Chaque année est différente. L'année dernière, nous avons eu des pénuries en août parce que la saison du Sénégal n'avait pas commencé, mais cette année, nous avons eu un approvisionnement suffisant de tous les côtés. Cela a entraîné une saison catastrophique au Sénégal pour les producteurs et les importateurs », déclare Henk van der Meij de Hars&Hagebauer.

« Nous en avons ressenti les conséquences jusqu'à aujourd'hui, mais il semble y avoir un retournement de situation maintenant. En partie à cause des retards dans l'approvisionnement du Brésil, le marché a été assaini. Israël n'a pas encore beaucoup de produits et les premières mangues espagnoles Osteen arrivent sur le marché, mais elles se situent à un niveau complètement différent de celui des mangues de mer, ce qui signifie qu'elles ne sont pas vraiment compétitives », explique l'importateur.

« Les prix augmentent donc progressivement. Pendant des semaines, on n'a pas vu la barre des 5 €. Maintenant, tout porte à croire qu'elle pourrait être atteinte pour les gros calibres. Il n'y a pratiquement plus de petites mangues », conclut Henk. En ce qui concerne la variété, il affirme que la tendance est que les supermarchés s'en tiennent de plus en plus aux Kent et Keitt. Et les gens, surtout en Europe du Nord, essaient d'éviter les mangues Palmer.

Pour plus d'informations : 
Henk van der Meij
Hars & Hagebauer
90F Selderijweg
2988 DG, Ridderkerk, NL
Tél. : +31 (0) 180 745 100
Henk@harshagebauer.nl   
www.harshagebauer.de  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)