Patricia Romero, de Axarquía Tropical :

« Cette semaine, tout le monde commencera à avoir des mangues comme fruit de saison sur les étagères »

Sur la base des premières semaines de la campagne de mangues, les perspectives sont bonnes pour la saison espagnole, qui a démarré fin août avec la récolte des premières Tommy Atkins, et qui durera jusqu'en novembre dans la région d'Axarquia, à Malaga, et sur la Costa Tropical de Grenade.

« On s'attend à une bonne saison. Nous prévoyons une production légèrement supérieure à celle des campagnes précédentes, avec une augmentation allant jusqu'à 20 %. Il est vrai que nous nous attendions à une production encore plus importante que celle que nous obtiendrons au final, mais l'enquête que nous avons réalisée auprès de nos fournisseurs et sur le terrain nous amène à penser qu'il y aura plus de fruits que l'année dernière », explique Patricia Romero, responsable du département commercial de l'entreprise Axarquia Tropical, basée à Malaga. « C'est positif, car il y aura suffisamment de produits disponibles pour répondre aux besoins de tous les clients et les prix ne vont pas trop augmenter sur les marchés, ce qui provoque parfois un peu de tension entre les clients et les fournisseurs. »

Les mangues espagnoles partageront les rayons avec les fruits du Brésil et d'Israël, mais avec l'avantage d'être un produit national, cultivé à proximité de son marché cible, ce qui se traduit par une qualité différenciée par rapport à la concurrence.

« La qualité des mangues en provenance d'outre-mer est très variable, car celles-ci nécessitent une période de transit de près de 30 jours qui a un impact sur les qualités du fruit, alors qu'une mangue de Malaga est récoltée une semaine avant d'être consommée. Et cela se ressent dans la saveur.

« La plupart des enseignes de distribution apprécient cela », précise le professionnel. « Certaines sont portées sur le prix le plus bas, elles ne privilégient pas autant la qualité du fruit, mais elles parviennent à être compétitives pour le client final. Cependant, beaucoup d'autres, et surtout les grands, donnent de plus en plus la priorité à la bonne qualité pour s'assurer que le consommateur réitère son achat. Les supermarchés ont généralement été beaucoup critiqués en disant que les fruits sur leurs étagères ne sont pas de bonne qualité, et ces chaînes s'engagent à changer cette perception. Au final, cela s'avère toujours payant. » 

Les premières mangues récoltées à Malaga ont été de la variété Tommy Atkins ; les plus précoces de la province, qui arrivent avant les Osteen. « La vérité est que la production andalouse de mangues Tommy Atkins est petite. La Tommy Atkins est une bonne variété, mais elle a la réputation d'être une mangue filandreuse, car les mangues de cette variété proviennent d'outre-mer. Les Tommy Atkins cultivées ici sont très bonnes. Elles ont un très bon goût et contiennent moins de fibres, mais leur nom a déjà une réputation », explique Patricia Romero. « La campagne de Tommy Atkins est très courte et nous passons rapidement à l'Osteen, dont nous produisons pas mal. C'est ce à quoi les clients sont habitués. Cette saison durera jusqu'à la fin du mois d'octobre. Nous terminerons à la mi/fin novembre avec les mangues Keitt. » 

Selon l'expert, en ce moment, les gros acheteurs, notamment les chaînes de supermarchés, commencent à vérifier la situation du marché de la mangue. « Il n'y a pas encore une grande demande ou des achats actifs, mais je m'attends à ce qu'à partir de cette semaine, tout le monde commence à avoir des mangues en tant que fruit de saison sur les étagères. Maintenant, toute la récolte est dans les champs et il n'est pas logique que les prix changent, mais il est probable qu'ils le fassent un peu d'ici la fin septembre ou début octobre, car les chaînes de supermarchés organisent aussi habituellement des promotions à ce moment-là, ce qui tend à stimuler un peu le marché », ajoute Patricia.

Bonne qualité dans la campagne de patates douces
La patate douce est un autre produit saisonnier en ce moment, avec une demande qui, comme celle des mangues, a montré une tendance intéressante ces dernières années.

« La consommation de patate douce augmente chaque année, et la production croît en même temps. Cette année, nous nous attendons à une certaine pression sur l'offre au niveau national, principalement de la région de Cadix, où se trouvent la plupart des cultures. Cependant, dans les exploitations que nous avons visitées et dans celles où la récolte a déjà commencé, nous constatons une très bonne qualité et, en termes de volume, nous nous attendons à une campagne similaire aux précédentes. » 

« Nous avons commencé à la mi-août avec la campagne et maintenant, en septembre, la saison atteint déjà son apogée. De nombreuses chaînes de supermarchés ont commencé à acheter des patates douces espagnoles », indique Patricia Romero.

Pour de plus d'informations : 
Patricia Romero (responsable des exportations et des importations)
Axarquía Tropical
Almacén Hermanos Salvatierra
Arroyo Manzano
C/ Peñuelas 2
29793 Torrox Costa
Malaga, Espagne
Tél. : +34 665 535 132
patricia@axarquiatropical.com  
comercial@axarquiatropical.com 
www.axarquiatropical.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)