Ardo maintient le cap tant au niveau des résultats que de la durabilité

Aujourd'hui, Ardo ouvre officiellement son nouveau siège social éco-construit sur le site d'Ardooie, où a démarré l'entreprise il y a plus de 60 ans. À cette occasion, le groupe publie les résultats de ses récents efforts en matière de durabilité environnementale et dévoile ses plans pour les années à venir. Dans l'attente des résultats d’audit, les prévisions de fin d'année fiscale estiment de nouveau une croissance d'environ 2 %.

Le nouveau siège social Rootbox, construit selon les principes d’architecture durable, possède une très faible consommation d'énergie et utilise uniquement des sources d'énergies vertes. Par exemple, la climatisation de l'immeuble de bureaux est assurée par la réutilisation du froid et de la chaleur générés par l'usine Ardo située juste à côté.

« Nous voulons offrir un espace créatif à nos équipes pour que chacun puissent s'inspirer les uns des autres et rester proches de nos racines. Notre avenir est et restera tourné vers les plantes », déclare Gabrielle Kalkwijk, PDG.

Une croissance durable et continue pour ARDO
Malgré la poursuite de la pandémie de Covid-19 ces douze derniers mois, le groupe Ardo est sur le point de poursuivre sa croissance en termes de rentabilité opérationnelle. Les prévisions de fin d'année pour l'exercice fiscal, se terminant le 30 juin en ce qui concerne le résultat opérationnel, devraient montrer une nouvelle croissance d'environ 2 %. Cette croissance est entièrement due au fait que la société continue de se concentrer sur l'amélioration de l'efficacité pour les clients, ce qui a également un impact sur notre base de coûts, ainsi que sur l'augmentation de la part des produits biologiques. Les principales préoccupations restant la reprise du secteur de la restauration, la persistance de l'inflation et les menaces à long terme liées au changement climatique.

Ardo pour nourrir l'avenir
Comme les derniers mois l'ont démontré, le changement climatique est une menace réelle et imminente, qui a un impact direct sur l'agriculture en général et sur nos cultures en particulier. L'offre d'Ardo en matière de légumes, de fruits et d'herbes aromatiques frais et  surgelés s'inscrit dans le cadre du nouveau régime alimentaire sain et végétal promu par le Green Deal de l'UE. En congelant les produits immédiatement après récolte, ils conservent un maximum de saveur et de valeurs nutritionnelles.

« Avec sa devise « Nourrir l'avenir », Ardo annonce la façon dont elle compte s'assurer que les consommateurs pourront encore profiter de produits alimentaires durables pendant des décennies », déclare Jules Noten, président du conseil d'administration.

Impact minimum, rendement maximum
Il y a 10 ans, Ardo a lancé Mimosa, afin d'aligner ses opérations sur les besoins de notre environnement et de devenir plus résilient au changement climatique. Depuis lors, l'entreprise a mis en œuvre des pratiques agricoles durables qui ont conduit à la certification SAI (Sustainable Agriculture Initiative) argent et or de tous ses agriculteurs. Grâce à des technologies innovantes comme le désherbage robotisé, les drones, les semis de précision et la mise en œuvre de principes d'agriculture régénérative, Ardo a réduit l'utilisation d'engrais chimiques et de pesticides. Actuellement, 76 % des produits fabriqués par Ardo sont exempts de résidus, ce qui fait d'Ardo un chef de file de la culture sans résidus en Europe. D'ici 2025, Ardo souhaite porter ce chiffre à 80 %.

Pour plus d'informations : 
Ann Engelbert
Ardo
Tél:.  +32498287243  
ann.engelbert@ardo.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)