Grand Mas Du Roy, Frédéric Chabert

« Nous voulons vendre les variétés avec leur typicité de couleurs et non juste en tant que simple grenade »

La saison de la grenade bio démarre pour le Grand Mas Du Roy, producteur spécialisé en agriculture biologique basé à Arles. « C’est notre première production de grenades cette année. Les premiers vergers ont été plantés en 2018/19 avec les variétés Acco, Wonderful et Mollar d’Elche et cette année la variété rouge Rugalate a rejoint la gamme », indique Frédéric Chabert.

Avec une superficie de 5 hectares dont 1 en pleine production et une densité de 1 250 arbres/ha en moyenne, le Grand Mas du Roy s’attend cette année à une récolte de 6-7 tonnes. Le ramassage a commencé le 10 septembre et la commercialisation débute cette semaine.  « La récolte devrait se terminer fin octobre, mais la grenade est un fruit qui se conserve plutôt bien en stockage froid. »

© Grand Mas du Roy

« Notre but est de vendre les variétés avec leur typicité de couleur et non de commercialiser le produit juste en tant que simple grenade. Nous voulons donc bien segmenter la partie commerciale pour écouler un maximum en fruits de bouche ». Pour Frédéric Chabert qui souhaite valoriser la totalité de la production, les invendus sont transformés en jus.

Collaboration avec le GRCETA de Basse Durance
Alors que sur le plan technique, la culture de la grenade en France n’en est encore qu’à ces prémices, le Grand Mas du Roy est suivi techniquement par le GRCETA de Basse Durance (Groupement de Recherche sur les Cultures et Techniques Agricoles), centre technique reconnu dans tous les bassins de production pour ses conseils en pommes, poires et pêches. « Depuis quelques temps, Sophie Hardy, nouvelle conseillère arboricole à avoir intégré l’équipe aide les producteurs sur la diversification de leur structure. Nous travaillons en étroite collaboration sur l’aspect technique de la grenade. Notre verger est conduit en forme plate pour favoriser l’ensoleillement, la prise de calibre et de coloration. D’autres vergers de producteurs sont conduits sous forme libre et tatura. Ces essais sont suivis par le GRCETA de Basse Durance. Nous avons d’ailleurs effectué des essais d’éclaircissage, 1 fruit par bouquet, qui se sont révélés être une réussite. Un autre aspect technique important étudié par le GRCETA concerne la fécondation pour être en mesure de repérer les fleurs qui donneront des fruits. »


A gauche : Frédéric Chabert/ © Grand Mas du Roy

Une saison prometteuse pour un marché demandeur
Grâce à sa réputation de superaliment, la consommation de la grenade a presque triplé en 10 ans. « Le marché parait être intéressant, les consommateurs sont en demande et la tendance du local et de l’origine France renforce cette demande déjà présente ».

Avec un taux de Brix de 13° et des fruits très réguliers et homogènes, la saison s’annonce prometteuse. « Nous avons eu de la chance chez nous et surtout nous avons réussi à trouver le bon stade de récolte et à aller au maximum de la maturité avant que les fruits n’éclatent. Il faut se fier à la couleur et à la forme de la grenade pour savoir quand les « muscles », sortes de boursoufflures, apparaitront et qui sont le signe que le fruit est prêt à être récolté. »

A propos des vergers Grand Mas du Roy
Exploitation familiale créée en 1978 et dirigée aujourd’hui par Frédéric Chabert, Le Grand Mas du Roy propose en production propre : pommes, poires, grenades, olives et bientôt pêches et nectarines et herbes aromatiques. Les produits sont commercialisés via des expéditeurs, grossistes et magasins spécialisés.

Pour plus d’informations :
Frédéric Chabert
Grand Mas du Roy
Tél. : 04 90 96 53 79
frederic.masduroy@gmail.com 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)