Modélisation informatique de vergers pour accroître la production alimentaire

La modélisation informatique pourrait aider les arboriculteurs à concevoir et à planifier leurs exploitations futures. C'est pourquoi les chercheurs de l'université du Queensland (Etats-Unis) ont recours à « l’horticulture numérique », qui consiste à optimiser les pratiques de gestion des vergers. Pour ce faire, ils modélisent en détail des vergers réels ou souhaités avec des cultures à croissance lente, comme les mangues et les macadamias.

Selon le professeur Neena Mitter, directrice du centre des sciences horticoles du Queensland Alliance for Agriculture and Food Innovation (QAAFI), le développement d'un modèle numérique de vergers à croissance lente permet aux chercheurs de mener des expériences virtuelles à une échelle et une vitesse jamais atteintes auparavant.

Modèle numérique d'un verger de manguiers permettant de prédire les récoltes et d’optimiser l'exploitation. Image : QAAFI-UQ

Par exemple, le temps nécessaire pour comprendre comment tailler un verger afin d’optimiser la photosynthèse est passé de plusieurs décennies à quelques jours ou heures. « Le résultat est une accélération de l'innovation qui contribuera à rendre la production alimentaire plus productive, plus résiliente et plus durable », a déclaré le professeur Mitter à goodfruitandvegetables.com.au


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)