Rapport de l'USDA

La production mondiale de pêches et de nectarines pour 2021/2022 en légère hausse

La production mondiale de pêches et de nectarines pour 2021/2022 devrait légèrement augmenter pour atteindre 21,8 millions de tonnes. Cela en raison du rétablissement des stocks de la Chine, après les pertes dues aux conditions météorologiques de l'année dernière. Ce qui fait plus que compenser les pertes dues aux mêmes raisons, cette année, dans l'Union européenne et en Turquie. Les exportations devraient cependant diminuer, en raison de la réduction des expéditions de la Chine et de l'Ouzbékistan qui contrebalance l’augmentation de celles des États-Unis.

La production de la Chine devrait rebondir après les dégâts causés par la neige l'année dernière, augmentant de 1,0 million de tonnes pour atteindre 16,0 millions au total. Malgré l'augmentation de l'offre, les exportations devraient chuter de 23 000 tonnes pour atteindre 55 000 tonnes. 

En plus d’une faible demande du Vietnam, son marché principal, les expéditions vers le Kazakhstan n'ont pas encore repris, malgré la levée de l'interdiction des fruits chinois après la détection d’organismes de quarantaine.

Après plusieurs années de croissance, les importations devraient également diminuer à 36 000 tonnes. En cause la hausse des coûts et des exigences de quarantaine, pour les produits nécessitant une chaîne du froid, qui dissuadent les importateurs.

Les dégâts climatiques frappent encore les pêches et nectarines européennes

La production de l'UE devrait baisser de 539 000 tonnes pour s'établir à 2,7 millions de tonnes.

Les producteurs des principaux États membres, l'Espagne, l'Italie, la Grèce et la France, ont connu une deuxième année consécutive de gel et de pluie destructeurs. L'Espagne et l'Italie continuent également de réduire les superficies plantées afin de lutter contre l'offre excédentaire et d'atténuer la pression à la baisse sur les prix.

La réduction de l'offre devrait prolonger la tendance, avec des exportations en baisse de 175 000 tonnes et des importations en hausse de 40 000 tonnes.

La production américaine de son côté devrait augmenter de 60 000 tonnes pour atteindre 716 000 tonnes, se maintenant à un niveau relativement stable pour la quatrième année consécutive après plusieurs années de baisse de 2010 à 2018. Tous les principaux États producteurs devraient afficher une production plus élevée, les États de la côte Est se remettant des gels de l'année dernière. Le service national des statistiques agricoles (NASS) de l'USDA a sondé l'industrie et publié les prévisions pour la production de pêches américaines, dans le rapport sur la production végétale d'août 2021. Les exportations devraient atteindre 72 000 tonnes, l'amélioration de l'offre entraînant une augmentation des expéditions vers les principaux marchés que sont le Canada, le Mexique et Taiwan. Les importations devraient elles aussi augmenter légèrement à 33 000 tonnes en raison de l'augmentation des expéditions du Chili au début de la campagne de commercialisation.


Cliquez ici pour lire le rapport complet.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)