Salvatore Lodico, président du Consortium Uva di Canicattì Igp - Sicile

Intérêt croissant pour le raisin

En 2020, les familles italiennes ont acheté environ 146 000 tonnes de raisin, un montant supérieur de 18 % à celui de 2019, année au cours de laquelle la récolte a perdu du terrain par rapport aux trois précédentes campagnes, où l'achat moyen était d'environ 150 000 tonnes.


Salvatore Lodico

En 2020, 71 % des raisins ont été achetés via le circuit de détail. Les supermarchés ont représenté 42 % des quantités avec 61 500 tonnes, suivis par les discounters avec 15 %, les hypermarchés avec 11 %, et les 2 % restants ont été le fait de points de vente plus petits. Tous les canaux ont vu leurs achats augmenter par rapport à 2019. Ce n'est malheureusement pas le cas des primeurs, qui ont vu leurs volumes baisser à 16 400 tonnes (-4 % par rapport à 2019) et ont représenté 11 % des volumes. En revanche, les marchés ambulants sont en progression et représentent 16 % des quantités totales commercialisées.

Salvatore Lodico, président du Consortium Uva di Canicattì Igp, originaire de Sicile, a évoqué la tendance et la dynamique du secteur du raisin italien.

« Alors qu'il y a encore quelques années, la récolte ne durait que quatre ou cinq mois, aujourd'hui, en Sicile, les vendanges vont de mai à décembre, et même jusqu'en janvier lorsque le temps le permet. Cela est possible grâce au renouvellement des variétés. Les nouvelles générations, surtout les adolescents, préfèrent les raisins sans pépins, ce qui a poussé les producteurs à s'adapter et à planter de nouvelles variétés capables de satisfaire les goûts des plus jeunes consommateurs. Nous recevons de plus en plus de demandes de raisins sans pépins de la part des chaînes de supermarchés étrangères, les chaînes italiennes se montrant également intéressées. La demande de produits de snacking augmente également. L'innovation dans ce domaine a déjà commencé et se poursuivra dans les années à venir. »

« L'intérêt pour les raisins traditionnels est toujours aussi fort. Les raisins avec pépins ont également un marché établi, tant en Italie qu'en France, où les gens préfèrent les raisins sucrés avec un arrière-goût musqué. L'âge moyen des consommateurs de raisins avec pépins est plus élevé que celui des consommateurs de raisins sans pépins. Les premiers privilégient les raisins sucrés et musqués, qui sont souvent supérieurs aux variétés sans pépins. »

Pour plus d'informations :
Salvatore Lodico
Consorzio per la Tutela e la
Promozione dell'uva da tavola
de Canicattì I.G.P.
C.da Carlino, snc
92024 Canicattì (AG)
Tél. : +39 333 2454985
uvaigpcanicatti@virgilio.it


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)