« La demande de pomelos chinois est forte dans les pays ayant des normes strictes en matière de résidus agricoles »

C'est la période de pointe de la saison de vente d'Honey Pomelo de Pinghe, en Chine. Cependant, l'exportation est compliquée en raison de la crise mondiale en matière de transport, avec des coûts d'expédition élevés et une pénurie de conteneurs maritimes.

De nombreux exportateurs traditionnels de pomelos chinois ont ajusté leur stratégie. Ils se sont tournés vers le marché intérieur. M. Wen, porte-parole de l'entreprise Pinghe County Lipeng Fruit Industry, spécialisée dans la culture et l'exportation de ce pomelo, a récemment évoqué les conditions actuelles de l'industrie chinoise de l'Honey pomelo.

Le volume global de production de pomelos de Pinghe est légèrement inférieur, cette année, à celui de l'année dernière. En effet, les vergers ont souffert de plusieurs jours de vents forts et de pluies excessives pendant la saison de floraison. Cependant, la qualité du produit est excellente. Comme la technologie en matière de plantation ne cesse de s'améliorer, le seul véritable facteur déterminant reste la météo. Le volume de production et la qualité du produit sont restés assez stables ces dernières années. La saison de récolte a commencé il y a deux mois, mais les arbres comptent encore des pomelos chinois n'ayant pas encore été récoltés.

« Le plus grand défi pour l'exportation de pomelos est l'augmentation des coûts de transport. L'expédition d'un conteneur de Xiamen en Europe coûte déjà entre 13 000 et 14 000 USD. La valeur du pomelo étant relativement faible, l'augmentation des frais de transport a un impact considérable sur les exportations de ce fruit. En outre, de nombreux marchés ont été durement touchés par la pandémie de Covid-19. La demande du marché étranger n'est souvent pas assez forte pour que les importateurs étrangers paient le prix fort », a déclaré M. Wen.

« Les clients européens qui ont la plus forte demande de pomelos chinois sont aussi ceux qui ont les normes les plus strictes en ce qui concerne la quantité de résidus de produits chimiques agricoles autorisée. Ces clients ont une bonne réputation sur leur propre marché, et ils ont une position concurrentielle forte. Ils sont souvent en mesure de payer le prix fort. C'est pourquoi nous avons accordé une attention particulière à la limitation des résidus de produits chimiques agricoles. Nous sommes en mesure de mettre nos clients en confiance avec des produits et des services de haute qualité qui répondent à leurs besoins spécifiques. »

Interrogé sur ses prédictions pour la dernière étape de la saison de production, M. Wen a répondu : « Cette année a été difficile pour tous les acteurs de l'industrie du pomelo chinois, des planteurs aux exportateurs en passant par les grossistes et les détaillants. Nous avons tous lutté. De nombreux exportateurs ont déplacé leurs exportations de pomelos vers le marché intérieur. Dans des conditions normales, la période de pointe des ventes de pomelos domestiques tombe en septembre et en octobre. Le marché est actuellement florissant, mais il reste encore beaucoup de melons sur les arbres qui n'ont pas encore été récoltés. Je m'attends à une baisse des prix après la fête nationale [1er octobre]. Les perspectives du marché pour la dernière étape de la saison ne semblent pas très réjouissantes. »

Pour plus d'informations :
M. Wen Mindong
Pinghe County Lipeng Fruit Industry Co., Ltd.
Tél. : +86 592 5314 087
Tél. : +86 189 6511 5427
www.flourishfruits.com
wmd@flourishfruits.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)