Annonces

Top 5 d'hier

Top 5 de la semaine dernière

Top 5 du mois dernier

Nouvelle-Zélande

L'interdiction des pulvérisations pourrait rendre la culture du kiwi non rentable

L'autorité néo-zélandaise de protection de l'environnement envisage de supprimer progressivement l'utilisation de l'acide cyanhydrique au cours des cinq prochaines années. Ce produit chimique entre dans la composition du Hi-Cane, un spray utilisé par les producteurs de kiwis pour favoriser la formation des bourgeons. Ce composé est interdit en Europe et fait l'objet d'un examen aux États-Unis.

Le Dr Chris Hill, directeur général du groupe des substances dangereuses de l'EPA, a déclaré que si l'autorité reconnaissait que l'utilisation du cyanamide d'hydrogène présentait des avantages économiques, de nouvelles informations suggéraient qu'ils étaient contrebalancés par les risques environnementaux et les effets néfastes sur la santé.

Cependant, Colin Bond, directeur général de New Zealand Kiwifruit Growers, a déclaré qu'il s'agissait d'un outil important pour les producteurs et que de nombreux vergers de kiwis, en particulier dans les régions chaudes, ne seraient pas rentables sans lui.

Rnz.co.nz l'a cité : « Ne pas pouvoir l'utiliser serait significatif, mais il est trop tôt pour dire à ce stade quel impact cela aurait sur les rendements. »


Photo : Dreamstime.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)