Le gouvernement encourage le secteur agroalimentaire à se renforcer par la R&D avec de nouveaux fonds européens

Le directeur de l'Agence d'État pour la Recherche (AEI), Enrique Playan, a déclaré lors de son intervention à la conférence Biotech Attraction, organisée par Biovegen dans le cadre de la foire des fruits et légumes qui s'est tenue à Madrid la semaine dernière, que la reprise économique après la pandémie affectera également la R&D agricole. Playan a déclaré que le renforcement de la dotation des grands programmes déjà en cours et gérés par l'AIE pendant cette année et jusqu'en 2023, plus l'impact des fonds de relance, représentera une grande opportunité pour réarmer les groupes de recherche. Le directeur de l'AIE a également exigé que les projets qui sollicitent les fonds Next Generation soient ambitieux. Le grand défi de ces fonds et du PERTE agroalimentaire, qui sera doté d'un budget d'environ 1 000 millions d'euros et sera lancé en novembre, sera de gérer les choses rapidement et de faire en sorte que leurs ressources atteignent également les PME, a déclaré Gonzalo Arana, responsable des projets européens à la CEOE.


Enrique Playan (dir. IEA), Antonio Leiva (sec. Biovegen), Eva Bataller (Sakata Seed), Amparo Monfort (IRTA-CRAG), Carlos Baixauli (Cajamar), Jose Pellicer (pres. Biovegen), Gonzaga Ruiz de Gaunas (dir. Biovegen), Gonzalo Arana (CEOE), Agatha Agudelo (Sakata Seed).

La conférence de Biovegen, qui s'est tenue au Fruit Forum et à laquelle ont participé près de 200 personnes, a permis de confirmer les bonnes perspectives des technologies « disruptives », a déclaré son directeur, Gonzaga Ruiz de Gauna. Il a fait référence à la bioinformatique, aux solutions contre le stress biotique et abiotique, à l'édition génétique, ainsi qu'à d'autres tendances dont l'UE veut être à l'avant-garde, comme l'économie circulaire, la lutte contre le gaspillage alimentaire (programme Food 2030), ou les politiques en faveur de la durabilité, de la biodiversité ou de la lutte contre le changement climatique (Farm to fork/Green Deal), ainsi qu'aux opportunités ouvertes par le cadre du nouveau programme européen R&D Horizon Europe.

Enrique Playan, le directeur de l'AIE, pendant sa présentation. En arrière-plan, Gonzaga Ruiz de Gaunas (le directeur de Biovegen).

Ces technologies et politiques ont contribué à susciter l'intérêt pour des plateformes comme Biovegen - qui se consacrent à jeter des ponts entre l'offre et la demande de biotechnologies - et à générer des opportunités commerciales grâce à la collaboration entre les centres scientifiques et les entreprises. C'est pourquoi, à trois mois de la fin de cette année, cette plateforme a enregistré la plus forte augmentation annuelle du nombre d'entreprises et de centres membres de son histoire (22 nouveaux membres) et compte désormais un total de 142 membres. La société s'attend à ce que ces chiffres augmentent dans les semaines à venir compte tenu du succès de la fréquentation et des résultats de Biotech Attraction, le nouvel espace créé par Biovegen pour l'innovation dans le domaine des fruits et légumes au Fruit Attraction.

Fruit Forum

Pour plus d'informations : 
Biovegen
www.biovegen.org 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)