Ziv Dotan - MIKSHAR

Israël connaîtra une augmentation de la demande de fruits et légumes importés en raison de l'année sabbatique

Si Israël est célèbre dans le monde entier pour ses exportations de fruits et légumes de bonne qualité tels que les agrumes, les avocats, les mangues, les dattes, les tomates cerises, les poivrons, les pommes de terre ainsi que les patates douces, cette année sera toutefois légèrement différente. Le nouvel an israélien a commencé le 7 septembre et cette année est la Shmita, une année sabbatique où la Torah demande à ce que la terre soit mise en jachère. Une année qui se produit tous les sept ans. 

« Cela ne signifie pas que tous les cultivateurs du pays ne travailleront pas la terre, il y a des gens qui ont des croyances différentes ou moins strictes qui planteront et récolteront des cultures pendant la septième année, cela ne s'applique également qu'aux frontières des terres bibliques à l'intérieur du pays », explique Ziv Dotan directeur de la branche britannique de MIKSHAR, une agence israélienne d'import/export spécialisée dans les fruits et légumes.

« Pendant la Shmita, de nombreux cultivateurs laissent leurs terres en jachère, tandis que d'autres les « vendent » symboliquement à d'autres et les rachètent après un an. Certains consommateurs sont très stricts quant aux produits qu'ils consomment et ne mangent que ceux qui sont accompagnés d'un certificat attestant qu'ils n'ont pas été cultivés sur ces terres ; ces consommateurs sont prêts à payer plus cher pour des produits importés. De plus, pendant la Shmita, les droits d'importation sont assouplis pour les importateurs agréés de la Shmita afin de maintenir les prix bas. » 

Les fruits et légumes cultivés par les personnes qui ne suivent pas la Shmita peuvent toujours être exportés et vendus dans le pays.

L'année de Shimta vient de commencer et, pour le moment, il y a de bons stocks de certains produits, par exemple les pommes de terre, les pommes et les poires. Tout ce qui a été récolté avant le 6 septembre peut être consommé.

« Vers décembre, il faudra augmenter les importations de légumes comme les tomates, les pommes de terre, les betteraves, les courgettes, les oignons, les carottes, etc. et plus tard, nous aurons besoin de pommes, de poires, de raisins ainsi que d'autres fruits. » 

MIKSHAR s'approvisionne et fournit des fruits et légumes frais et congelés à diverses destinations dans le monde. « Dans les mois à venir, nous serons particulièrement intéressés par l'approvisionnement en produits frais du Royaume-Uni et d'Europe pour approvisionner le marché intérieur israélien », conclut Ziv.

Pour plus d'informations : 
Ziv Doltan
MIKSHAR
Tél. : +44 7905 655 465
zivdotan@mikshar.com  
mikshar.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)