Une campagne qui s'annonce problématique

Les exportateurs marocains d'agrumes lancent un appel à l'aide

Les producteurs et exportateurs marocains d'agrumes sont dans une situation compliquée. « La campagne d'exportation qui débute cette semaine s'annonce très difficile », déclare M'Hammed Loultiti, président de la Fédération interprofessionnelle des agrumes (Maroc Citrus). Il pointe du doigt les fortes hausses des coûts logistiques et du transport maritime conteneurisé.

Les surcoûts varient entre 1,20 et 1,50 DH/kg selon les destinations et le mode de transport. C'est presque l'équivalent de la recette moyenne que le producteur a réalisé au cours des trois dernières années.

« Par conséquent, les marchés d'Amérique du Nord et probablement ceux des pays du Golfe ne seront pas desservis durant cette campagne », révèle le président de Maroc-Citrus. Il en résultera un manque à gagner à l'exportation de l'ordre de 15 % du volume global.

Des pertes estimées à 2 milliards de DH
Concernant le marché russe, qui absorbe habituellement 35 % des exportations d'agrumes marocains, le recours à des bateaux frigorifiques classiques (en vrac) est prévu. Or, ce mode de transport maritime connaît également une hausse de 20 %.

Le président de la fédération poursuit : « Il est impératif de déployer un plan de sauvegarde pour le secteur. Avec un soutien financier à la clé, notamment au niveau des coûts logistiques. » A défaut, la filière agrume pourrait plonger dans une crise qui précipiterait sa disparition à l'export.

[ 1 DH = 0,095 € ]

Source : new.in-24.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)