Eurocelp en collaboration avec Arvalis innove sur le marché de la pomme de terre

Les germes enfin mesurés par une caméra

Le CIPC est interdit depuis l'année dernière. C'était une solution pratique et bon marché pour limiter la germination des pommes de terre. De nombreuses solutions alternatives sont proposées par les professionnels, et Arvalis - Institut du végétal - évalue leur efficacité pour accompagner les filières pommes de terre dans l’« Après CIPC ». Le nombre d'essais est en forte augmentation depuis plusieurs années, et sur la station de R&D de Villers-Saint-Christophe, les équipes d’Arvalis disposent de 20 petites cellules de stockage « autonomes » pour réaliser leurs essais. Pour chaque échantillon, ils calculent un indice de germination et font des mesures à plusieurs reprises durant la campagne de conservation. Dans le cadre des travaux mis en œuvre par Arvalis pour numériser son acquisition de références (et notamment le projet Digistation en Hauts-de-France, cofinancé par l’Union européenne avec le FEDER, avec le soutien de la région Hauts-de-France) l’automatisation de ces notations longues et répétitives devenait une priorité.


 
Arvalis connaissait l'expertise d'Eurocelp au niveau détection et la reconnaissance des défauts sur pommes de terre. Tous deux ont naturellement commencé à échanger sur le sujet. Les équipes techniques se sont mises autour de la table pour rédiger un cahier des charges.
 
La partie était loin d'être gagnée d'avance, le projet s'est déroulé en 2 phases. La première - le POC ou preuve de concept - a permis de valider la faisabilité technologique de l'idée. La seconde - conception et fabrication - s'est terminée par la livraison, en juin dernier, du prototype par Eurocelp à Arvalis.


 
Les résultats sont au rendez-vous : le temps d'analyse est divisé par trois, le temps humain est divisé par douze et la notation est significativement plus répétable (sans changement d'opérateur, ni fatigue). La précision est satisfaisante malgré la diversité de forme et de couleur des germes.
 
Pour Eurocelp, ce projet est un défi de plus relevé avec succès. « C'est une belle preuve pour toute la filière pomme de terre de notre expertise et de notre capacité de répondre aux besoins spécifiques de nos clients ». Les discussions avec Arvalis ont déjà débuté pour d'autres collaborations. « Nous appuyer sur l'institut technique de la filière pour développer nos nouvelles solutions sera un atout majeur pour le futur ».
 
Luc Deroulers
Eurocelp SAS
Hôtel d'entreprises - Activité 9
13 rue marie curie
10430 Rosières-près-troyes
Tél. : +33 952 048 274
Cell. : +33 674 944 283
www.eurocelp.com 
 
 
 
 


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)