Des volumes inférieurs de 30 % par rapport à l'année dernière

La saison égyptienne des agrumes démarre le 15 novembre

Un sprint vers Noël s'annonce pour les exportateurs égyptiens d'agrumes. La saison des Navels devrait commencer dans un peu plus de deux semaines et les clients voudront leurs conteneurs avant les fêtes de fin d'année. Les volumes sont nettement inférieurs cette saison, mais l'Égypte devrait être en mesure de conserver sa position de numéro un en termes de volumes d'exportations.

La saison égyptienne des agrumes a déjà connu une ouverture en douceur avec le début des pomelos, explique Abdullah Tharwat, directeur du développement commercial de Pyramids : « Actuellement, nous traitons des pomelos, dont les quantités ne sont pas aussi importantes en Égypte, surtout si on les compare à ceux de Navel et de Valencia. Mais la demande de pomelos reste assez élevée. La saison égyptienne des agrumes commencera officiellement le 15 novembre, avec la variété Navel. Après cela, c'est un sprint jusqu'à Noël, car tous les exportateurs auront environ 25 jours pour organiser tout le travail afin que le produit soit livré dans le port de destination avant le début de Noël ».

Selon Abdullah, si trop de conteneurs manquent la fenêtre avant Noël, cela pourrait avoir un effet sur le prix une fois le marché rouvert. « Il arrive presque chaque année que de nombreux conteneurs n'atteignent pas leur destination à temps, et une fois que le marché ouvre après Noël, il pourrait y avoir trop de conteneurs sur le marché. Cela entraîne une baisse des prix pendant une semaine ou deux, en fonction du nombre de conteneurs qui n'ont pas atteint leur destination à temps. La Valencia devrait commencer d'ici la fin janvier, en fonction de la couleur et du niveau de Brix. »

Abdullah Tharwat affirme que les volumes seront assez faibles cette saison, mais l'Égypte devrait tout de même être le plus gros exportateur d'agrumes cette année : « Les conditions climatiques en Égypte ont définitivement eu un impact sur la saison des agrumes cette année. Nous nous attendons à ce que les quantités soient inférieures d'environ 30 % à celles de l'année dernière. En plus de cela, il y aura une pénurie de petits calibres de Valencia (72-80-88) et nous verrons davantage de grands calibres (40-48-56-64). Malgré la baisse des volumes, je m'attends à ce que l'Égypte conserve sa position de numéro un en ce qui concerne les volumes d'exportation d'agrumes dans le monde. Les nouvelles plantations pourraient également entraîner une augmentation de 1 200 000 tonnes à l'avenir. En outre, de nombreux pays ont investi dans des plantations d'avocats et de myrtilles, car la demande pour ces fruits devrait encore augmenter au cours des dix prochaines années. »

« Lorsque les volumes baissent de 30 %, on peut s'attendre à ce que les prix augmentent. Les prix moyens des oranges sur les arbres se situent entre 0,25 et 0,28 $, ce qui est proche du prix de départ de la saison précédente. Malheureusement, d'autres coûts ont augmenté, comme les matériaux d'emballage et le côté logistique du commerce. »

Pour en savoir plus :
Abdullah Tharwat
Pyramids Agricultural Investment Co.
Tél. : +201005027256
abdallah@pyramids-agriculture.com  
www.pyramids-agriculture.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)