Cítricos El Romeral commencera à produire des fruits Demeter à partir du printemps 2022

« La production de mandarines de Malaga va augmenter »

Une estimation officielle du ministère de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation espagnol pour la saison d'agrumes qui commence prévoit une baisse de la production d'environ 5 %, les mandarines et les clémentines étant le segment qui connaîtra la plus forte baisse en termes absolus.

En effet, dans la région de Valence, qui est le plus grand producteur de petits agrumes espagnols du pays, on prévoit une baisse de 18,1 % de la récolte de mandarines, selon le gouvernement régional. Dans la province de Castellón, le pourcentage grimpera jusqu'à 38,5 % dans le cas des clémentines de mi-saison, les Clemenules étant particulièrement touchées. Cependant, dans la région d'Andalousie ( autre grande zone de production, avec 26,7 % du total national, selon les chiffres officiels), les perspectives sont plus positives.


Miguel Ángel Gómez.

« À Malaga, la production de mandarines va effectivement augmenter par rapport à l'année dernière », affirme Miguel Angel Gomez, directeur et gérant de Cítricos El Romeral, une entreprise spécialisée dans la production biologique. Il soutient la prévision du gouvernement d'Andalousie selon laquelle ce segment augmentera de 19 % par rapport à la campagne précédente. « Cependant, les volumes de fruits sont encore un peu en deçà des perspectives initiales en raison du manque de pluie de ces derniers mois. Heureusement, dans la vallée de Guadalhorce, principale zone de production d'agrumes de Malaga et l'un des plus importants producteurs d'agrumes biologiques d'Andalousie, nous n'avons pas été aussi touchés que d'autres zones par les problèmes d'eau, mais s'il pleuvait bientôt, cela permettrait d'augmenter encore la production. »

En effet, le climat d'Andalousie, région la plus méridionale d'Europe, fait de l'eau un bien très précieux ; et plus encore à l'heure où la situation de la communauté autonome est toujours décrite comme une « sécheresse modérée », selon le Secrétariat général de l'environnement, de l'eau et du changement climatique.

« Conscients de la valeur de cette ressource, nous avons élaboré un plan de gestion de l'eau afin d'adapter les doses d'irrigation aux besoins en eau des cultures et d'optimiser son utilisation », explique Luis Fernando Jiménez, directeur commercial de l'entreprise basée à Alhaurín de la Torre. « De plus, notre production, dont nous sommes entièrement propriétaires, obtiendra bientôt la prestigieuse certification Naturland. »


Les exploitations d'agrumes appartenant à Cítricos El Romeral.

« En ce qui concerne les citrons, une baisse considérable est également attendue cette saison au niveau national, mais dans la province de Malaga, qui est le principal producteur de citrons d'Andalousie, nous nous attendons à ce que la production reste stable, et certaines exploitations ont même obtenu des volumes plus importants par rapport à l'année dernière. Avec la variété Verna, il pourrait même y avoir une augmentation par rapport à l'année dernière », déclare Luis.

Cítricos El Romeral produit environ 4 millions d'agrumes biologiques par an, dont des citrons, des oranges et des mandarines, ainsi que d'autres produits subtropicaux de la région de Malaga, comme des avocats, des mangues ou des papayes. Il existe un segment très particulier dans le secteur des agrumes : les spécialités exotiques, notamment le citron-caviar, le kumquat ou le limequat. « Nous exportons 90 à 95 % de nos fruits, principalement vers l'Union européenne, vers des destinations comme l'Allemagne, la France, la Suisse, l'Autriche et les pays nordiques », indique Miguel Ángel. « Nous exportons occasionnellement vers le Royaume-Uni, mais c'est un marché qui entraîne des complications bureaucratiques et logistiques, donc nous ne prévoyons pas actuellement de croissance dans ce pays. »

« Nous sommes pleinement engagés dans un avenir biologique. Non seulement notre production est 100 % biologique, mais toutes nos exploitations passent à l'agriculture biodynamique, et d'ici le printemps 2022, nous commencerons à produire des fruits Demeter sur les 20 premiers hectares à être certifiés », déclare Britta Saeger, la vendeuse de l'entreprise.

Miguel Ángel Gómez, Luis Fernando et Britta Saeger, au stand de Cítricos El Romeral à Fruit Attraction 2021.

Des prix de départ raisonnables
Les mandarines, comme les oranges, entament une nouvelle campagne de commercialisation avec la perspective d'obtenir des résultats similaires à ceux enregistrés l'année dernière, où les prix moyens se sont situés au-dessus de ceux des cinq saisons précédentes, tant à l'origine qu'après manipulation.

« Nous sommes partis d'un niveau de prix un peu inférieur à celui de la campagne précédente, mais avec des prix raisonnables qui, compte tenu des perspectives de récolte, devraient se maintenir. Ceux des oranges vont encore baisser un peu, même si nous espérons qu'il n'y aura pas de désescalade, comme l'année dernière », indique Luis.

« En ce qui concerne les citrons, le Verdelli avait atteint des prix élevés, bien que les tarifs ont maintenant subi l'impact de l'entrée en Europe d'importants volumes de citrons conventionnels en provenance d'Afrique du Sud, ce qui a porté un léger coup aux citrons biologiques. Cependant, les perspectives pour le prix des citrons montrent qu'ils ne vont pas baisser beaucoup plus, compte tenu de la baisse attendue de la production au niveau national », dit-il.

Augmentation de la production d'agrumes biologiques
Le plan d'action en faveur de l'agriculture biologique, présenté par la Commission européenne en mars 2021 dans le cadre de la stratégie « de la ferme à la table », établit une série de mesures visant à stimuler l'agriculture biologique dans l'UE et son principal objectif est que 25 % des terres agricoles de l'UE soient produites de manière biologique d'ici 2030. Selon le directeur de Cítricos El Romeral, il a été confirmé que la production d'agrumes biologiques du pays est en augmentation.

« C'est l'un des principaux défis au niveau commercial. Il y a une croissance de la production biologique menée par de grandes entreprises traditionnellement consacrées à la production d'agrumes conventionnels. Au cours des dernières campagnes, un grand nombre de plantations ont été mises en place par ces entreprises et, alors qu'à Malaga les exploitations moyennes sont de 2 à 3 hectares, au Levant elles mettent en place des exploitations de 50 à 100 hectares, donc le niveau de compétitivité sur le marché va augmenter », affirme Luis. « La production augmente à un rythme plus élevé que la demande, et il pourrait y avoir un déséquilibre important qui ferait chuter les prix ». Il faut garder à l'esprit que la production biologique a des coûts plus élevés, ce qui justifie la différence de prix entre eux et les produits conventionnels, dit-il.

« Les consommateurs apprécient et valorisent cette croissance, mais ce sont les chaînes et les détaillants qui doivent miser fermement sur les produits biologiques pour contribuer à augmenter leur consommation », conclut Miguel Angel.

Pour en savoir plus :
Cítricos El Romeral
Calle El Palomar, 16, Bda. El Romeral
Ctra. Churriana-Cártama, Alhaurín de la Torre
29130 Málaga, Espagne
Tél. : +34 952 413 220
naranjas@citricoselromeral.com 
www.citricoselromeral.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)